LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du Discours Sur L'origine Et Les Fondements De L'inégalité parmi les hommes de Rousseau

Recherche de Documents : Étude du Discours Sur L'origine Et Les Fondements De L'inégalité parmi les hommes de Rousseau. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  2 Juin 2013  •  835 Mots (4 Pages)  •  697 Vues

Page 1 sur 4

On peut noter un goût pour les formules à travers la structuration binéaire de certains énoncées : métallurgie et agriculture ; or et argent ; mais aussi 3 antihèses (pour le poète , pour le philosophe ; civilisé et perdu) chiasme des couleurs ( ABBA). A la logique du discours , s'ajoute sa séduction.

L'homme et la nature

En effet le récit met en relation l'himme et la nature, de nombreux réseaux se déploient dans le texte. Au début il est question de différence , terrain, climat, saison ligne 2 ; dans le 2ème paragraphe l'auteur mentionne des techniques de parures ( plumes, coquillages) ainsi que l'outil (pierre tranchée) Enfin le 3 ème paragraphe évoque des métaux (l'or l'argent) et les productions agricoles

Cette association homme-nature montre la dépendance de l'humanité vis à vis du milieu qu'il soit hostile ou généreux (don du feu). Ainsi Rousseau veut prouver que l'évolution humaine s'est faite au pris d'adaptation succéssive (définiton d'intelligence) : le deuxième paragraphe énumère les apprentissages liés aux contraintes naturels (la pêche , la chasse, les vêtements, la maitrise du feu qui permet de passer du cru au cuit) Ces expressions montrant les réalités naturelles traduisent la pression de la nature. Ainsi l'homme semble placé dans une position de soumission, d'infériorité. Ainsi la révolution qui a precipité l'homme de l'état de nature dans la civilisation (culturation) est évoqué à partir du connecteur logique « mais » ligne 25 indiquant le saut qualitatif entre les deux états

Bilan :

Si il y a globalement progrès il y a parallèlement évolution vers le mal. L'homme sort peu à peu de l'animalité , il sort de la bête brute et c'est la domestication du feu qui permet de distinguer un état avancée de l'évolution. De plus le mot « industrie » montre que l'homme a développé pour sa survie une activité ingénieuse nécéssitant habilité et intelligence. Il y a donc une volonté humaine de maitriser la nature (chasse et pêche) mais également une volonté de dominer celle-ci ( instinct de domination). Volonté d'extermination de l'homme par l'homme

La civilisation accentuera ces tendances négatives

III- Bonheur primitif et malheur de la civilisation

Etat de nature : le philosophe , Rousseau nous rapporte des connaissances diffusées par les voyageurs , les peuples primitifs pratiquent une économie de subsistance (chasse, pêche, cueillette). Cette vie pourrait sembler peu satisfaisante (se contentèrent, se bornèrent) verbes à sens limitatifs, des formulations restrictives (ne...que), vocabulaire péjoratifs (rustique , grossier). Mais Rousseau semble trouver le bonheur dans sa simplicité ainsi que dans la modération de ses désirs. De même l'autonomie de chacun garantie la liberté de tous et donc de l'égalité (un seul qui s'oppose à plusieurs mains ; libre et commerce indépendant) . D'autre part sur le même plan l'énumération des adjectifs « libre » « bon » établi une relation de causalité (si nous sommes libres, nous sommes bons) c'est à dire que chacun étant

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (71.7 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com