LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du Discours Sur L'origine Et Les Fondements De L'inégalité parmi les hommes de Rousseau

Recherche de Documents : Étude du Discours Sur L'origine Et Les Fondements De L'inégalité parmi les hommes de Rousseau. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2013  •  1 282 Mots (6 Pages)  •  766 Vues

Page 1 sur 6

Rousseau est un philosophe majeur des Lumières françaises. Il s'exprime dans un discours afin de présenter la société française comme un monde étrange aux valeurs et aux lois arbitraires. En publiant le discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes en 1755, Rousseau démontre que l'homme à l'état naturel serait meilleur que l'homme socialisé. Il tente de défendre son point de vue sur l'inégalité et ses origines. Pour cela il oppose l'homme à l'état nature où l'homme né libre et n'a pas besoin des autres à l'homme civilisé où l'instauration de la propriété privée entraine l'inégalité. Après avoir étudié l'homme à l'état nature nous nous intéresserons à l'homme à l'état social et ses conséquences ainsi que l'origine de l'inégalité.

Rousseau affirme que l'homme est fait pour vivre isolé et de manière individuelle, il n'a besoin de personne. Les verbes utilisés marquent l'action individuelle de l'homme, Rousseau cite : « les hommes se contentèrent » ; « se bornèrent » ;« ne s'appliquèrent qu'à », il marque une restriction et une modération et la sagesse de l'homme nature. C'est une vie simple, sans luxe et proche de la nature. Les noms employés pour qualifier leurs habits sont simple et proches de la nature, il cite : « leurs habits de peaux avec des épines ou des arêtes », leur habitation aussi sont simples et opposés au luxe, rousseau souligne : « cabane ». Ce sont des hommes qui vivent simplement et avec ce que la nature leur donne. Le vocabulaire aussi employés pour déterminer la façon dont les hommes se nourrissent démontre t qu'ils vivent de façon primitive et proche de la nature. Rousseau cite : « arc », « flèche », « canot ». Ils vivent de chasses et de pêches, ils vivent de ce que la nature leur offre. Même si ce peuple vit de façon primitive, il ne néglige pas l'art. Les verbes employés par Rousseau démontrent la manière dont ces hommes sont proches aussi de l'art. Il cite « parer de plume » ; « peindre le corps de diverses couleurs » ; « tailler les instruments » et « ils embellissent leurs armes » ; « ils se parent de coquillages » et non de soie. Rousseau veut nous montrer que l'art est proche de la nature. Ce sont des gens qui vivent de ce que la nature leur donne, ce sont des ouvrier indépendant, tout est partagé et rien n'est la propriété d'autrui, ils viventde manière indépendante et autonomes. Et c'est une société où règne le bonheur, il emploie des adjectifs qui font référence au bonheur, l'auteur écrit : »ils vécurent libres, sains, bons et heureux ».Le bonheur est fondé sur la liberté et l'égalité : « bon » est la signification de bonté, « sains » de santé physique et morale car leur rapport évite la comparaison et la jalousie, « libre » représente l'indépendance. Cette société n'a besoin de personne car c'est la nature qui fournit tout ce dont ils ont besoin et par conséquent il n'y a aucune comparaison avec autrui. Rousseau utilise un oxymore pour décrire cette société : « jouir entre eux des douceurs d'un commerce indépendant » . Le mot « commerce » se réfère ici à la société et « indépendant » à l'homme qui n'a pas besoin des autres. C'est une société où les hommes vivent de manière individuelle, ils n'ont pas besoin des autres pour survivre, il n'y a donc aucune notion de propriété. L'homme à l'état nature ne travaille pas mais fait de l'art car tout ce fait sans contrainte et dans la joie. Il vit de manière individuelle, indépendante et n'a pas besoin des autres pour survivre, il n'y a aucune notion de propriété et il n'a aucune raison

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (85.2 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com