LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de la relation entre le comte et Figaro dans la pièce de théâtre Le Mariage De Figaro de Molière

Rapports de Stage : Étude de la relation entre le comte et Figaro dans la pièce de théâtre Le Mariage De Figaro de Molière. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  13 Mars 2012  •  1 235 Mots (5 Pages)  •  6 141 Vues

Page 1 sur 5

Relation entre Le Comte et Figaro :

La relation entre Le Comte et Figaro connait une évolution certaine, au début on pouvait voir une complicité qui s’est transformé en conflit. Le Comte insiste et fait remarquer qu’il a pu constater ce changement quand il dit « Autrefois tu me disais tout » (III, 5). On pourrait commenter en disant que le Comte ressent des regrets, mais c’est l’unique responsable de cette situation.

C’est l’une des relations les plus importantes de la pièce, car elle montre l’opposition entre le valet et son maître, cette opposition naît dès la première scène de la comédie, quand Suzanne révèle les intentions du comte : « Apprends qu’il la destine à obtenir de moi, secrètement, certains quart d’heure, seul à seul, qu’un certain droit de seigneur.. » (I, 1) Le conflit repose à partir de ce moment sur la supériorité du maître mais également sur l’abus de pouvoir.

Figaro réussit à retourner la situation à son avantage quant à la scène 10 de l’acte 1 il dit : « Monseigneur, vos vassaux touchés de l’abolition d’un certain droit fâcheux, que votre amour pour madame.. » Mais la véritable victoire de Figaro est quand le Comte lui répond : « Eh bien, ce droit n’existe plus que veux-tu dire ? » Le « droit du seigneur », pour le Comte est un droit qui n’existe plus, celui – ci l’a abolit.

Le Comte va ensuite essayer de gagner du temps en repoussant le mariage, au conflit social qui existait déjà va s’ajouter un conflit amoureux, les deux personnages vont devenir de véritables rivaux. Figaro respecte les règles imposé quand il s’adresse à son maître où quand il est en sa présence, mais en son absence celui-ci ne se retient pas, et lui donne des surnoms comme : « Le grand trompeur » ou encore « Le perfide ». La pièce se transforme en un véritable duel où les armes sont la ruse et la parole.

C’est dans la rivalité des deux personnages que leur relation est basée, le valet qui s’oppose à son maître, cette image de révolution. Et pourtant, Le Comte affirmait Figaro est un homme qu’il aime et qu’il estime et pourtant le surnomme lui aussi avec des termes assez péjoratifs. Au fil de la pièce l’infériorité du Comte va s’intensifier, Figaro s’exprime bien, il a toujours réponse à tout, ce qui est une arme redoutable contre son maître.

Enfin Le Comte se résout à célébrer le mariage de Figaro et Suzanne, et reconnait sa défaite dans la dernière scène, « J’ai voulu ruser avec eux, ils m’ont traité comme un enfant. » La liberté que prend Figaro au fil de la pièce envers son maître et d’autant plus surprenante que le passage où il lui reproche son libertinage abusif, « votre excellence se permet de nous souffler toutes les jeunes » (III, 5)

La pièce terminera sur une relation complice des deux personnages, après qu’ils se soient rendu compte du fait que leurs épouses l’ait aient trompés tous les deux. Ils sont tous deux abusés par leur épouses, et s’excuses par la suite. Le conflit va alors cesser, se retrouvant avec un point commun et leur relation redeviendra comme à ses débuts.

Relation de Suzanne et Le Comte :

Après le conflit social qui oppose Figaro et Le Comte, un conflit entre sexe se présente. Marceline qui dénonce un abus de pouvoir de la part des hommes vis-à-vis des femmes, illustre bien l’image de la femme convoitée et le conflit entre hommes et femmes. Suzanne est une femme séduisante, jeune et joyeuse, elle doit donc faire face au Comte et se défendre face à lui. Le fait que Suzanne résiste au Comte et qu’elle « appartienne

...

Télécharger au format  txt (7.2 Kb)   pdf (85.8 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com