LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Pensez Vous Que Les Personnages De Roman Puissent Vous Aider à Mieux Comprendre Le Monde ?

Compte Rendu : Pensez Vous Que Les Personnages De Roman Puissent Vous Aider à Mieux Comprendre Le Monde ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  2 Janvier 2013  •  739 Mots (3 Pages)  •  4 116 Vues

Page 1 sur 3

Pensez vous que les personnages de roman puissent vous aider à mieux comprendre le monde ?

Le roman présentait dès son apparition des personnages, certains plus héroïques que d’autres, avec toujours une certaine optique de faire passer une morale au lecteur ou bien de faire comprendre au lecteur une réalité ou encore de jouer le rôle de simple figurant. Aujourd’hui, le rôle du personnage est remis en cause en ce qui concerne la compréhension du monde par le lecteur, par le biais du personnage. Ainsi, le romancier pourrais très bien proposer une œuvre sans personnage, tout en permettant au lecteur sans cet « outil » de comprendre le monde dans lequel se trouve le personnage et le sien. Mais on peut se demander si le personnage n’a pas un rôle essentiel pour cette compréhension du monde par le lecteur. Le personnage a-t-il réellement un rôle à jouer ou bien n’est-il qu’une simple convention ?

Après avoir démontré que le personnage n’est qu’une convention voulue par le genre romanesque, nous avancerons que le personnage permet de mieux faire comprendre le monde.

Le personnage traditionnel n’est qu’une convention voulue par le roman.

1 Le personnage est un cliché.

Alain Robbe-Grillet réfléchit dans son essai Pour un nouveau roman à une nouvelle conception du roman et du personnage. D’après lui, le personnage est un lieu commun du roman, une « momie » que l’on conserve uniquement en raison de son passé prestigieux. Il aurait une valeur de modèle éternel dont on ne peut s’écarter. Il serait également inutile. L’action s’accomplirais tout aussi bien par un « il » anonyme et translucide. Si l’on réfléchit dans ce sens, Robbe-Grillet n’a pas tort. En effet, il existe un genre d’écriture argumentative où l’emploi des personnages n’est pas nécessaire qui est l’essai.

2 Le roman impose sa présence.

Robbe-Grillet annonce que la fonction du personnage est uniquement conventionnelle. Il manifeste également son agacement à l’égard du fait que le roman soit toujou[***]rs lié au personnage. Il s’impose au romancier comme une convention du genre. Le personnage à été créé en même temps que le roman, sa présence serait donc obligatoire pour que l’œuvre écrite s’inscrive dans le genre du roman. Sylvie Germain est du même avis que Robbe-Grillet, sa présence serait imposée ; cette présence susciterais l’interrogation car le personnage est mystérieux, mais cette présence peut être jugée.

Le personnage est un outil pour la compréhension du monde.

1 La liberté pour l’auteur de créer son personnage.

Mauriac, dans son essai « Le romancier et les personnages », publie le fait que l’auteur acquiert une liberté de créer lui-même le personnage qu’il désire, liberté qu’il n’a pas dans le monde réel. Il accepte le fait que le personnage soit une convention. Il souhaite dire par là que le personnage est un bon outil pour la compréhension du lecteur car ce dernier parvient plus facilement à analyser le comportement d’une personne réelle ou non. Mauriac songe donc aux romans donnant des aperçus sur les mécanismes de la passion humaine. Il avance aussi le fait que le personnage est une

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (68.9 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com