LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lecture Analytique Sur L'excipit, De Bel-Ami De Maupassant

Recherche de Documents : Lecture Analytique Sur L'excipit, De Bel-Ami De Maupassant. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  6 Mars 2012  •  1 292 Mots (6 Pages)  •  5 916 Vues

Page 1 sur 6

L'extrait se situe à la fin du mariage.

Après des machinations (enlèvement de Suzanne, divorce Madeleine), Bel-Ami arrive aussi à obtenir la main de Suzanne fille du puissant financier Walter. Le texte se situe à la fin de la cérémonie du mariage du Bel-Ami et Suzanne. Cette excipit en racontant la fin de la cérémonie met en évidence tout ce qui aura caractérisé le personnage tout au long du roman. Comme si cette fin, répondait au début avec toute la progression de l'histoire du personnage. L'intérêt de cet extrait est d'étudier comment Bel-Ami à évoluer (caractéristique) au cours du roman (question de l'examinateur). Pour répondre à ces questions nous étudierons dans un premier temps le narcissisme de Bel-Ami qui semble atteindre son paroxysme, dans un deuxième temps nous verrons que l'on retrouve dans cet extrait tous les autres motifs qui caractérisent le personnage : l'ascension sociale, et l'amour des femmes.

I/ le narcissisme de Bel-Ami qui atteint son apogée.

a. la foule un miroir pour Bel-Ami.

Le sens le plus évoqué dans cet extrait est la vue, ce texte semble fondé sur la perception visuelle de Bel-Ami. « Il aperçut », « il ne voyait personne », « leurs yeux se rencontrèrent », « il ne voyait. », « ses yeux éblouis », « l'image flouté ». Du côté de la foule on a aussi une perception visuelle comme « les voir passer » et « le peuple de P. les contemplait » c'est donc le point de vue interne de Bel-Ami et cela se généralise vers la fin « le peuple de P. les contemplait » donc on voit à travers ses yeux. Ce qu'on peut remarquer par rapport au texte 2 (où il découvre pour la première fois son reflet) il semble qu'une étape a été franchie. Il est en effet depuis longtemps dans son rôle social d'homme public et il la prit une assurance qu'il a servie il n'y a pas de miroir, mais ce qui lui renvoie son image s'est la foule cela correspond au reflet dans le miroir. La cérémonie a une dimension spectaculaire, Bel-Ami est la pour être vu, il y a le Tout-Paris. Curieusement la présence de Suzanne est allusive quasiment inexistante, elle est présente à trois expressions « donnant le bras à sa femme », « enfin dans les voir », « le bras de Suzanne ». Elle existe dans le pluriel du couple « les » qui est COD, donc elle est objet et non sujet. Ensuite dans les deux autres expressions elle est présente par son bras, qui représente un tremplin pour Bel-Ami. Donc c'est lui qu'on vient voir, la foule est là pour admirer et lui renvoyer l'image qu'il attend de lui. On remarque que la foule comparée à un fleuve « la foule coulait » puis ensuite elle est objet d'une métaphore végétale « deux haies de spectateurs » ces termes « foule », «Noir », « amassé » revient à donner une vision hyperbolique de la foule mais aussi comme si elles étaient déshumanisées, c'est un simple objet qui est là pour lui renvoyer une image flatteuse. On remarque que la foule est la« Pour lui », son nom « Georges Duroy » est repeter comme si son identité était reflétée par la foule un reflet de la multiplication des regards « il ne voyait personne. Il ne pensait qu'à lui » il est lui-même sujet et il ne voit pas la foule il est à la fois sujet et objet de ses pensées. Comme Narciss il est l'objet de son admiration. Grâce à la foule il y a un mouvement réflexif, il se voit lui-même. Le narcissisme et l'autosatisfaction sont à leur comble.

b. jubilation et, où joie puérile, comme résultat de ce narcissisme.

Dans le regard des autres Bel-Ami se voit, ce qui lui procure une jubilation. On le voit en effet dans la démesure du sentiment « il était affolé de joie ».

« Il se croyait un roi qu'un peuple venait acclamer » on peut voir un jeu de mots dans

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (88.2 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com