LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’émancipation de la femme dans une si longue lettre

Étude de cas : L’émancipation de la femme dans une si longue lettre. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  25 Mars 2015  •  Étude de cas  •  885 Mots (4 Pages)  •  2 810 Vues

Page 1 sur 4

EXPOSER

THEME : L’émancipation de la femme dans une si longue lettre

Introduction

Objectif Dans Une si longue lettre, Mariama Bâ discute une grande question : la polygamie. Dans Assèze l'africaine, Calixthe Beyala discute entre autres l’identité de la femme africaine. Ce qui est intéressant avec ces deux ouvrages, c’est qu’ils sont écrits pendant deux époques différentes au cours de l’histoire du féminisme. Les deux romans décrivent la société africaine et les obstacles qui existent pour les femmes dans cette société

I.LE RESUME DE CES ROMANS

Ces romans ont été choisis parce qu’ils illustrent bien la vie des femmes africaines d’auparavant et d’aujourd’hui vivant surtout en Afrique mais aussi en Europe. Ce sont également deux romans bien écrits avec un vocabulaire très varié, et ils présentent des aspects intéressants sur l’engagement féministe de Mariama Bâ et de Calixthe Beyala. Dans ce mémoire, nous analyserons l’image de la femme que se font les personnages principaux dans les relations hommes-femmes d’une société patriarcale en Afrique. En même temps, nous allons aussi examiner les similarités et les disparités en ce qui concerne le développement du féminisme africain entre les deux romans. Notre problématique est la suivante : comment l’image de la femme africaine et le féminisme en Afrique sont-ils présentés et comment ont-ils évolués entre les deux romans ?

1.1 Approche théorique et méthodique

« Le féminisme ; Doctrine qui lutte en faveur de droits égaux entre l’homme et la femme ». Le Petit Robert La littérature féminine africaine d’expression française a émergé dans les années 70 quand les femmes africaines ont commencé à mettre en question leurs propres conditions d’existence et à les exprimer sous formes de fictions romanesques. Le féminisme en Afrique a souvent été soumis à une critique en ce qui concerne la question de l'absence de pouvoir des femmes et le manque de critique de la domination des hommes dans la vie publique, dans l'économie, dans la politique et dans la société. Il n'y a pas une définition unique pour décrire le féminisme:

II l'importance de la famille dans l’émancipation

Les femmes montrent l'importance de la famille. Mais vers les années 80, les écrits des femmes africaines changent d’orientations et passent des thèmes de leur marginalisation par la tradition et le colonialisme, à d’autres thèmes. Les femmes écrivaines abordent également les thèmes qui les préoccupent, tels que: la maternité, le mariage, la relation mère-enfant, l’éducation de la femme, la lutte pour l’équité, la femme au travail, l’indépendance économique et les stratégies féminines de résistance à toute forme d’oppression.

1. la différence entre homme et femme

explique la différence entre homme et femme en étudiant plusieurs auteurs et philosophes. De Beauvoir explique dans son œuvre que la femme est toujours considérée comme l'Autre : « Elle se détermine et se différencie par rapport

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (81.8 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com