LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Je Ne Sais Pourquoi

Note de Recherches : Je Ne Sais Pourquoi. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  17 Octobre 2011  •  396 Mots (2 Pages)  •  1 075 Vues

Page 1 sur 2

Le poème " Je ne sais pourquoi " fait partie du recueil " sagesse " publié en 1881 et a été écrit en prison. Verlaine qui a été incarcéré pour avoir tiré sur son ami Rimbaud veut chasser les voix impures de la haine et écouter la voix terrible de l'amour. Il ne sait pas pourquoi il n'en veut pas à son ami Rimbaud qui l'a abandonné. Au contraire il l'aime toujours (il ne le reverra cependant jamais) et veut conserver de lui les bons souvenirs des traversées maritimes effectuées avec lui entre l'Angleterre et la France quelques années plus tôt. Il a suivi Rimbaud, par instinct, par ivresse de soleil et liberté pour échapper à son obsession d'un esclave martyrisé par le temps. L'ivresse comme un remède à l'horrible fardeau du temps rappelle le poème de Baudelaire " Enivrez-vous ", de vin, de poésie et de vertu. Reprenant le même procédé que Baudelaire avec l'Albatros, l'assimilation de la mouette et du poète s'effectue par divers procédés. Verlaine met l'accent sur la valeur générale et symbolique de l'oiseau en supprimant tout article " Mouette à l'essor mélancolique". La correspondance entre l'oiseau et le poète s'établit ensuite par une juxtaposition " Elle suit la vague, ma pensée ". Elle se termine par une image de mère poule qui couve ses petits sous son aile protectrice. La signification symbolique du poème se lit surtout dans l'image de l'oiseau. A ce dernier est associé une sensation auditive agressive, un cri qu'atténue le qualificatif de tristement. Ce n'est pas un cri de douleur mais une sorte de plainte, d'appel au secours. Si la mouette peut annoncer le rivage à quelque naufragé, elle suit surtout d'instinct les bateaux de pêche à la recherche de poissons rejetés à la mer. Son vol n'a rien de majestueux, il est irrégulier, son aile parait " d'effroi " " inquiète et folle ". Sa liaison avec Rimbaud était considérée au XIXe comme de la folie. Les strophes sont composées de vers inégaux. Les premières, troisième et cinquième strophe contiennent six vers de longueur inégale, et deux strophes contiennent des octosyllabes. Cette hétérométrique provoque un rythme irrégulier, cassé qui reflète une âme bouleversée. Les seules strophes régulières sont celles ou il nous parle de sa pensée vagabonde et de son parcours poétique plutôt classique d'inspiration " mélancolique " et " biaisant ", obliquant selon les circonstances.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (51.1 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com