LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche De Français En Attendant Godot

Dissertations Gratuits : Fiche De Français En Attendant Godot. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  6 Mars 2014  •  1 370 Mots (6 Pages)  •  675 Vues

Page 1 sur 6

En attendant Godot de Samuel Beckett

Introduction

Après la première et la deuxième guerre mondiale, la société de la seconde moitié du XXème siècle aspire au changement dans une volonté de s'éloigner de la violence et des barbaries. Ces changements se traduisent dans le théâtre de l'absurde par un emprunt à la tradition mais l'accession à une forme de modernité.

Auteurs : Ionesco (Roumain), Beckett (Irlandais), Adamov (Russe).

En attendant Godot a été publié en 1952 par Samuel Beckett (prix Nobel de littérature 1969), narre l'attente de deux personnages étranges : Vladimir et Estragon. Le titre est énigmatique : gérondif, on dirait qu’il ne se passe rien « en attendant ».

La scène d'exposition de En attendant Godot s'inscrit dans la modernité et est déroutante pour le spectateur.

Comment la scène d’exposition est originale ?

I. Les éléments d’expositions

Des indications spatio-temporelles imprécises :

1- Temps

→ La pièce commence le soir, peu commune montre qu’il ne s’agit pas d’un soir en particulier mais d’un soir parmi d’autres

(Unité de temps => une pièce devait durer une journée, l’action commençait le matin).

→ Une seule allusion au passé (1900).

→ Peu d’indications qui permettent de situer la pièce, époque incertaine.

Répétition de ce qui est déjà connu (« revoilà », « revoir », « de même »).

→ Impression que la pièce se déroule dans un temps qui lui est propre, hors du temps humain. Futur apocalyptique (suicide courant “…“ + faussé)

⇨ Époque inquiétante + absurde

2- Lieu

→ Décor : un arbre, une pierre très sobre, => décor dépouillé, qui figure la misère lendemain d’une catastrophe. “route avec arbre“ : cette indication de décor suggère que la pièce qui va se jouer est une allégorie de la condition humaine

→ Un lieu d’errance désert = des vagabonds sur une route = faussé.

→ Cadre neutre et indéfini = sans repère.

→ Didascalie importante = seul info

→Les objets ont une importance symbolique : les chaussures (Estragon) => très terre à terre, le chapeau (Vladimir), côté plus cérébral.

3- Personnages

→ Informé du nom des deux personnages opposition spectateur connait, que le nom de V. qui s’apostrophe.

→Nom ordinaire => proche de nous = attitude, préoccupation (enlever une chaussure)

→ Relation entre les deux personnages = se connaissait Vladimir évoque avec nostalgie un passé heureux : “ On portait beau alors “. Une date, symbolique, est mentionnée : 1900, la “ Belle époque “..

Des vagabonds : E. a dormi dans un fossé et a été́ battu = malmené par la vie.

→ Personnage soufrant “ Tu as mal ? / Il me demande si j’ai mal ?“

→Les deus personnages forment une sorte de « couple », allusion à un passé glorieux mais révolu : « on portait beau alors » « maintenant on ne nous laisserait même pas monter » => les personnages se connaissent depuis longtemps. A l'inverse, le présent est fait d'errances.

→Relation compliquée entre les deux personnages : Personnages qui communiquent mal écoute = mais créé dialogue de sourd : silence, répliques courtes => non dialogue, récurent chez Beckett et Ionesco.

→Mais ne va jamais se séparé = pas être seul = Fonction phatique de langage (JACKOBSON)

→La relation entre les deux personnages semble tendue : Vladimir est enthousiaste alors qu'Estragon est cassant, ce qui crée un décalage entre les personnages.

⇒ Des représentants de l’humanité́ universelle qui doute et vit dans le dénuement.

II. Une Scène Original

→ Une entrée « in Medias RES » : - Passer commun

- Impression de rentrer dans un dialogue “Rien a faire“

- Mystères (on se pose plain de ?)

→ Les silences : Présent dans les didascalies « il se recueil » « un temps » = situation gênante pour les spectateurs

→ Opposition entre comique de la scène et drame des propos.

→ Les enjeux de la pièce = inconnu : Le titre est le seul indice et la dernière réplique de cette première scène nous met aussi sur la voie “ tu attend toujours le dernier

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (180.2 Kb)   docx (12.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com