LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Ecriture Personnelle: Le rire semble-t-il une arme efficace ?

Rapports de Stage : Ecriture Personnelle: Le rire semble-t-il une arme efficace ?. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  21 Mars 2012  •  966 Mots (4 Pages)  •  1 932 Vues

Page 1 sur 4

Le rire est un comportement réflexe, exprimant généralement un sentiment de gaieté. Il est essentiellement causé par l'humour. Le rire est profondément lié à son contraire émotionnel, les pleurs, avec qui il peut parfois se retrouver mélangé. Le rire est connu pour être contagieux : une personne qui rit amène le rire. Rire c'est relativiser certaines choses, remettre les choses à leur juste place, par exemple les marionnettes des Guignols ou la caricature du dessinateur de presse Honoré Daumier, Le Banquier. Alors qu’une arme est un outil ou un dispositif autonome destiné dans sa conception, à blesser un être vivant, ou à causer une destruction matérielle.

Le rire semble-t-il une arme efficace ? Nous allons voir tout d’abord que le rire est une arme efficace à plusieurs niveaux, néanmoins il n'est pas sans failles, et nous soulignerons ces dernières dans la partie suivante.

Si le rire est une forme argumentative très utilisée, c'est bien parce qu'il est efficace, et ce de plusieurs manières. Des études ont également montré que le rire libère diverses substances cérébrales permettant de lutter contre le stress. Contrairement aux idées reçues, rire au travail n’est pas contre-productif, bien au contraire, comme un certain nombre d’études scientifiques tendent à le montrer. Ceux qui rient sont plus motivés, plus concentrés et plus créatifs. Le rire est en effet une défense naturelle contre la souffrance psychique, il permet d’éviter les tensions, les blocages, la déprime. Si les scientifiques reconnaissent au rire des vertus thérapeutiques, d’autres détenteurs du pouvoir sous ses formes politiques, religieuses ou économiques le redoutent aujourd’hui et perçoivent le danger qu’il pourrait représenter pour leur image.

Nul doute que le rire occupe une place de première importance dans la recherche d’un apaisement social. Rire d’un prince évite à celui-ci d’essuyer des attaques plus vigoureuses qui fissureraient ou renverseraient son trône. En cela, l’humour se présente comme une version moderne du serviteur placé derrière le général romain lors de son triomphe.

L'auteur qui aborde un sujet sérieux ou bien grave tel que la censure ou la guerre s'appuie sur des faits qui parlent d'eux-mêmes et qui dénoncent quelqu'un, une institution ou encore un conflit. Pour que cette dénonciation ait plus d'impact auprès du lecteur, certains écrivains n'hésitent pas à employer une forme d'humour qui est particulièrement forte: l'ironie.

L'ironie consiste par exemple à transmettre au lecteur ses idées en accentuant les aspects grotesques de la démarche intellectuelle de celui que l'on ne défend pas.

Recourir au rire est une vieille recette. Autrefois, les rois avaient leur bouffon qui se moquait d'eux ! En travaillant sur l'art et la manière de dire les choses, on peut délivrer des messages justes tout en donnant du plaisir. Je pense que le rire est la solution quand on a tout essayé.

Certaine personne se sentent obligé de rire pour ne pas se sentir exclus du groupe.

Certaines situations désagréables ont parfois un côté amusant. Il faut essayez d'en tirer parti pour rire des malheurs, ils perdront alors de leur ampleur et nous pourrons les affronter avec

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (80.8 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com