LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Début De La Promesse De L'aube .

Recherche de Documents : Début De La Promesse De L'aube .. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  13 Novembre 2012  •  511 Mots (3 Pages)  •  1 358 Vues

Page 1 sur 3

Sujet: LA PROMESSE DE L’AUBE, Romain Gary, chapitre 6 Ven Oct 08, 2010 12:07 pm

LA PROMESSE DE L’AUBE

Romain Gary

Chapitre 6

Le corrigé fait deux pages word police 12, il comprend une introduction, un développement en deux trois parties avec des tansitions, une conclusion et une ouverture.

Séquence : l'autobiographie

Lecture du texte :

TEXTE

LA PROMESSE DE L’AUBE

Romain Gary

Nous avions des voisins et ces voisins n’aimaient pas ma mère. La petite bourgeoise de Wilno n’avait rien à envier à celle d’ailleurs, et les allées et venues de cette étrangère avec ses valises et ses cartons, jugées mystérieuses et louches, eurent vite fait d’être signalées à la police polonaise, très soupçonneuse, à cette époque, à l’égard des Russes réfugiés. Ma mère fut accusée de recel d’objets volés Mais n’eut aucune peine à confondre ses détracteurs, mais la honte, le chagrin, l’indignation, comme toujours, chez elle, prirent une forme violemment agressive. Après avoir sangloté quelques heures, parmi ses chapeaux bouleversés - les chapeaux de femmes sont restés jusqu’à ce jour une de mes petites phobies- elle me prit par la main et, après m’avoir annoncé (qu’ils ne savent pas à qui ils ont affaire) , elle me traîna hors de l’appartement, dans l’escalier. Ce qui suivit fut pour moi un des moments les plus pénible de mon existence- et j’en connut quelques uns.

Ma mère allait de porte en porte, sonnant, frappant et invitant tous les locataires à sortir sur le palier. Les premières insultes à peine échangées - là ma mère avait toujours et incontestablement le dessus- elle m’attira contre elle et, me désignant à l’assistance, elle, m’annonça, hautement et fièrement, d’une voix qui retentit encore en ce moment à mes oreilles:

- Sales petites punaises bourgeoises! Vous savez à qui vous avez l’honneur de parler! Mon fils sera ambassadeur de France, chevalier de la Légion d’honneur, grand auteur dramatique, Ibsen, Gabriele d’Annunzio! Il…

Il s’habillera à Londres!

J’entends encore le bon gros rire des(punaises bourgeoises) à mes oreilles. Je rougis encore, en écrivant ces lignes. Je les entends clairement et je vois les visages moqueurs, haineux, méprisants - je les vois sans haine : ce sont des visages humains, on connaît ça. Il vaut mieux dire tout de ,suite, pour la clarté de ce récit, que je suis aujourd’hui Consul Général de France, compagnon de la Libération, officier de la Légion d’honneur et que je suis ni devenu Ibsen, ni d’Annunzio, ce n’est pas faute d’avoir essayé.

Et qu’on ne s’y trompe pas:je m’habille à Londres, mais je n’ai pas le choix.

Je crois qu’aucun événement n’a joué un rôle plus important dans ma vie que cet éclat de rire qui vint se jeter sur moi, dans l’escalier d’un vieil immeuble de Wilno, au n° 16 de la Grande-Pahulanka.

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (61 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com