LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire Composé de la fable La Cigale Et La Fourmi de Jean de La fontaine

Note de Recherches : Commentaire Composé de la fable La Cigale Et La Fourmi de Jean de La fontaine. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  19 Avril 2013  •  1 173 Mots (5 Pages)  •  1 973 Vues

Page 1 sur 5

LA La Cigale et la Fourmi

Lecture analytique de La Cigale et la Fourmi

Introduction :

Cette fable est la première du livre I des Fables de Jean de La Fontaine, écrivain classique du 17ème siècle, né en 1621 à Château-Thierry et mort à Paris en 1695. La Fontaine appartient au courant littéraire du classicisme comme Boileau, Molière, Racine, Perrault. Dans la Querelle des Anciens et des Modernes, il se range du côté des Anciens, défendant ainsi l’Antiquité et ses auteurs qu’il admirait. D’ailleurs, ses fables sont inspirées de celles d’Esope, fabuliste grec (VIIe siècle av. J.-C. - VIe siècle av. J.-C.), et de Phèdre, fabuliste latin (né en 15 av. J.-C. et mort en 50 ap. J.-C).

La Cigale et la Fourmi est avec Le Corbeau et le Renard l’une des fables les plus célèbres de l’auteur. C’est un apologue qui dénonce les travers de la société. On peut ainsi la considérer comme une allégorie du travail et de la paresse.

Une fable

I- Récit simple et attrayant

a) Un récit

Cf passé simple, temps du récit ds le passé v 2 7

3ème pers du récit v 7 18

Repères spatiaux et temporels qui situent le récit chez la fourmi 8 tt l’été 2

b) Un récit simple

Voc simple/ ph simples , courtes / voc courant

Histoire simple

2 pers seulement, qui plus est banals, des insectes

c) Récit attrayant

Poème, cf. vers et rimes suivies puis croisées = changement

Vers courts = 7 syllabes = heptasyllabes, et trisyllabes

Verts courts = plus vif , légèreté = 1 fable

Changement de vers= moins monotone

Alternance récit, dd direct aves phrases courtes= rythme varié

Apparition du présent car dialogue , + vivant ; ddirect qui allège le récit

d) Le merveilleux

Animaux personnifiés, typique de la fable, qui parlent … cf. dd

Cigale qui ne vit pas l’hiver ds la nature, meurt, C et F qui ne communiquent pas

Cigale ne mange pas de mouches , de vermisseaux, mais sève des arbres

Pas d’ancrage ds la réalité ; indice spatiaux et temporels vagues , époque indéterminée, lieu indéterminé

II- Un récit didactique, à visée morale

Les animaux cachent des humains, (lion= roi/..), ici symbolisent des défauts ou qualités = allégorie

1) Signification apparente de la fable : condamnation d el’ imprévoyance ? cf Cigale

a) La Cigale = artiste insouciant

Cf. caté chantait chantiez danser, voc de l’art / champ lex de l’art

C’est sa seule activité cf. indices de temps tout l’été (mise en valeur car seul ds un vers), nuit et jour (mais persévérance)

*Un insecte qui vit au jour le jour, non prévoyant/ insouciant

Fort dépourvue (mise en valeur car à la rime) + fort= intensif

Pas un seul= mise en valeur car début de vers + négation pas un

Pas un seul petit = de nvx insistance = redondance

Dépourvu / famine/ subsister= voc lié au manque , à la pauvreté, à la faim

• Un pers qui demande de l’aide, qui compte sur les autres

Priant de prêter

Position d’infériorité

b) La fourmi = pers modèle ?

*Car prévoyante, notions associées à la fourmi : travail, persévérance, les fourmis mettent de coté ; elle vit de son travail et met de côté ds la fable

Elle ne demande rien à pers ds la fable

Sa prévoyance est connue puisque la Cigale se précipite chez elle chez la fourmi sa voisine

• En position de force ds la fable ?

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (92.5 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com