LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Balzac, Le Père Goriot

Dissertation : Balzac, Le Père Goriot. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  25 Mai 2023  •  Dissertation  •  1 381 Mots (6 Pages)  •  362 Vues

Page 1 sur 6

La dissertation de Père Goriot

Le Père Goriot, roman réaliste d'Honoré de Balzac paru en 1835, nous plonge dans Paris du XIXe siècle et nous présente Eugène de Rastignac, un jeune homme d’origine noble mais pauvre et très ambitieux qui est venu dans la capitale pour enrichir sa famille. Le protagoniste vas être confronté a une société nouvelle, cynique, égoïste voir hédoniste avec qu’une seule véritable religion, d’argent. Face a cette population parisienne il vas évolué en prenant des décisions moralement ambivalente en comportant des caractéristiques d’un héro et d’un anti-héro. Dans le cadre de cette dissertation, nous nous pencherons sur la question de savoir dans quelle mesure Rastignac est un héro. Dans cette perspective, nous analyserons les choix et les comportements de Rastignac tout au long du récit, en mettant en évidence les moments clés de son évolution et les valeurs qu'il incarne. Nous nous demanderons si son ambition dévorante est compatible avec les qualités traditionnellement associées au héro. Ainsi, en examinant attentivement la trajectoire de Rastignac, nous tenterons de déterminer si son cheminement personnel le conduit vers une forme d'héroïsme ou s'il se perd dans les méandres d'une quête égoïste du pouvoir et de la réussite sociale.

Pour la première partie on peut dire que Rastignac est un anti-héro. Autrement dit il a des traits qu’on attribuerais au un héro traditionnelle mais aussi des traits de caractères qui lui éloigne de la moral.  

        Alors, Rastignac est une personne égoïste en se concentrant sur ses besoins personnel et en ignorant celui des autres. Si reformulé, le jeune homme aurais adopté une attitude typique de l’époque qui succéda l’Ancien Régime dans la capitale française, égoïste et égocentrique. Il peut sacrifié et trahir ses amies quand cela enfreint les intérêts personnel de Rastignac. Par exemple, Dans le roman, Rastignac se lie d'amitié avec Eugène de Rastignac, un camarade d'études. Cependant, lorsque Rastignac découvre que Bianchon est amoureux de sa cousine, Delphine de Nucingen, il n'hésite pas à trahir son ami en cherchant à séduire Delphine pour lui-même. Cette trahison met en évidence son égoïsme, privilégiant ses propres intérêts romantiques au détriment de l'amitié de longue date.

        De plus, Eugène de Rastignac est non seulement égoïste mais il est aussi profondément narcissique. Tout abord il met un rapport important sur son apparence et physique, est il ne doute pas pour profité a séduire des femmes. Cette personne est toujours a la recherche d’une reconnaissance dans la société. C’est ainsi qu’il accorde une grande attention à ses vêtements, à sa posture et à son allure générale. Il est prêt à dépenser de l'argent pour se vêtir de manière élégante et recherchée afin de correspondre à l'image qu'il souhaite projeter auprès de la haute société parisienne. De plus il se sert de Delphine de Nucingen, par exemple, pour s'introduire dans la haute société et profiter de ses privilèges. Cette utilisation des autres comme des moyens pour atteindre ses objectifs personnels dénote un narcissisme évident, où les autres ne sont vus que dans leur utilité pour sa propre réussite.

        Ainsi, Rastignac est un manipulateur qui utilise les liens familiaux et amicales pour parvenir a ses fins personnel. Son comportement ingénieux et calculé lui permet de tirer avantage des autres personnages et de les manipuler pour atteindre les ambitions. Notamment, le fait que Rastignac se lie d'amitié avec Vautrin, dans le but d'utiliser ses connaissances et son réseau de relations pour progresser socialement, il fait croire a Vautrin qu’il est intéresser a ses projets criminel, et donc profite sa protection et de son influence.

Nous nous avons vue que Rastignac a des traits anti-héroïque mais il en conservé l’éthique chevaleresque qui est digne de son héritage noble et aristocratique. Son psyché laisse beaucoup d’ ambiguïté et d’incertitude sur la question s’il est un héro classique ou s’il est un anti-héro.

        En effet Rastignac est le protagoniste dans le sens élémentaire car les lecteurs - rices ont un rapport privilégié du personnage, aussi ont peut s’identifier avec ce jeune homme. Autrement dit on voie que son parcours de vie, ses motivations et ses actions sont au cœur de l'intrigue, ce qui en fait le personnage principal autour duquel se développent les événements. Tout au long du roman, Rastignac fait face à des dilemmes émotionnels et moraux qui influencent ses actions et son développement.Par exemple, il est tenté par les charmes de la richesse et de la séduction, mais doit faire des choix qui mettent à l'épreuve ses valeurs et sa conscience. Sa quête pour trouver sa place dans la société et son exploration de différentes voies pour y parvenir révèlent sa complexité émotionnelle et morale, faisant de lui le personnage principal de l'histoire.

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (74.1 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com