LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Proche Et Le Moyen-Orient, Un Foyer De Conflits Depuis La Fin De La Première Guerre Mondiale

Dissertations Gratuits : Le Proche Et Le Moyen-Orient, Un Foyer De Conflits Depuis La Fin De La Première Guerre Mondiale. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  23 Juin 2013  •  1 468 Mots (6 Pages)  •  1 660 Vues

Page 1 sur 6

Introduction : La région du Proche et du Moyen-Orient s’étend de la mer Méditerranée à l’Iran. Cette région toujours joué un rôle majeur dans l’histoire de l’humanité. C’est dans cette région qu’est née la révolution du néolithique. C’est aussi dans ces contrées que sont nées les trois grandes religions monothéistes (le judaïsme, le christianisme et l’islam). Cette région possède aussi des passages stratégiques (le canal de Suez). Enfin, avec le développement de la société industrielle, les grandes puissances convoitent les énormes ressources pétrolières. Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, les conflits déchirent les pays du Proche et du Moyen-Orient. Cette zone demeure la région la plus instable de la planète.

1916 : Les Ottomans signent avec la France les accords Sykes-Picot qui prévoient le partage des territoires arabes de l’Empire Ottoman.

1917 : Les anglais publient la Déclaration Balfour qui autorise les Juifs à venir s’installer en Palestine. Le gouvernement anglais reconnaît le mouvement sioniste et il autorise à créer en Palestine un « Foyer National Juif ». Les sionistes entendent bien créer un Etat. Une importante immigration juive se met en place. Les Juifs, avec le soutien de l’administration anglaise mettent en place des structures importantes : des écoles, des hôpitaux, une université, une force armée. Ils achètent massivement des terres où ils construisent des villages fortifiés (les Kibboutzim) et où ils n’embauchent que de la main d’œuvre juive. Un important prolétariat arabe se constitue dans les villes où l’industrie est inexistante.

1920 : La conférence de la Paix démantèle l’Empire Ottoman par le traité de Sèvres et elle transforme les provinces en « mandats » confiés à la France et au Royaume-Uni.

La France créée la Syrie et le Liban.

L’Angleterre créée la Transjordanie, l’Irak, la Palestine.

1924 : En Turquie, la population se révolte sous la direction de Mustapha Kemal qui chasse les armées étrangères, abolit le califat et créé une république laïque.

1936 : Indépendance de l’Irak (qui rentre à la SDN) puis de l’Egypte par les États-Unis.

1936-39 : Grande révolte des Arabes de Palestine. Les tensions sociales et religieuses se multiplient entre les deux communautés et les Arabes se révoltent entre 1936 et 1939. Les peuples arabes s’estiment trahis par les Occidentaux car ils rêvaient d’un État unitaire.

1947 : Le monde a découvert les camps de la mort. Les sionistes réclament un refuge pour le peuple juif et la reprise de l’immigration en Palestine. Devant la situation inextricable, le R.U. transfère le dossier palestinien à l’ONU et annonce son intention d’évacuer le territoire. L’ONU propose un plan de partage inapplicable. Les Juifs acceptent le plan, les arabes le refusent.

1948 : Les Anglais quittent la Palestine et le chef des Juifs David Ben Gourion proclame la naissance de l’Etat d’Israël.

1948-49 : Les pays arabes voisins attaquent le nouvel Etat. La première guerre israélo-arabe est gagnée à la surprise générale par les Israéliens. Ils agrandissent leur territoire. Ils chassent des centaines de milliers de civils arabes de leurs demeures. Ces déplacés (les Palestiniens) vont s’entasser dans des camps de réfugiés où ils seront secourus par l’ONU.

1956 : Le colonel Nasser, président de l’Egypte nationalise le canal de Suez car les pays occidentaux refusent de payer le barrage d’Assouan.

Il est attaqué par La France, le R.U. et Israël qui mettent en déroute son armée.

Moscou et Washington obligent les agresseurs à évacuer l’Egypte, offrant ainsi une victoire diplomatique à Nasser. L’Angleterre et la France sont définitivement évincées du Proche-Orient.

1967 : « Guerre des Six-jours » : Israël attaque l’Egypte, la Syrie et la Jordanie. En 6 jours, les Israéliens occupent la Cisjordanie (avec Jérusalem-Est), le Golan, Gaza et le Sinaï.

L’ONU vote la résolution 242 qui demande la restitution des territoires en échangé d’une reconnaissance d’Israël par ses voisins.

Yasser Arafat chef du FATAH (Mouvement national palestinien de libération) profite de la défaite des Etats arabes pour prendre son autonomie. Il prend la direction de L’OLP et il lance des opérations de guérillas contre Israël depuis la Jordanie.

1970 : L’OLP est expulsée de Jordanie : « Septembre Noir », les combattants palestiniens sont chassés de Jordanie et ils s’installent au Liban où la guerre civile approche.

Les Palestiniens se lancent dans le terrorisme (Jeux Olympiques de Munich) et les détournements d’avions.

1973 : « Guerre de Kippour » : l’Egypte (dirigée par Anouar El Sadate) et la Syrie (dirigée par Hafez El Assad) attaquent Israël le jour du Yom Kippour. L’Etat hébreu

...

Télécharger au format  txt (9.6 Kb)   pdf (112.2 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com