LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Vie Quotidienne Des Soldats Durant La Première Guerre Mondiale

Recherche de Documents : La Vie Quotidienne Des Soldats Durant La Première Guerre Mondiale. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  4 Juin 2013  •  456 Mots (2 Pages)  •  1 852 Vues

Page 1 sur 2

COMPOSITION - LA VIE QUOTIDIENNE DES SOLDATS DURANT LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

La première guerre mondiale est marquée par l’effacement de la séparation traditionnelle entre les combattants et le reste de la population. En effet, elle implique la mobilisation de la population civile. Celle-ci devient la cible de l’ennemi. Les populations vivant sur les voies d’invasion telles que le Nord de la France et La Belgique subissent des exactions : viols, mutilations, travail forcé, exécutions. L’état de guerre se répercute donc sur les civils dont les conditions sont difficiles.

Les civils à l’arrière, sont largement mobilisés. Le « front de l’arrière » doit armer des millions de combattants et peupler les usines vidées. L’appel aux non-combattants tels que les femmes et les travailleurs des colonies se généralise. En 1914n les femmes représentent 20% de la main d’œuvre industrielle en Allemagne, 35% en 1918. Elles accèdent alors à des métiers uniquement réservés aux hommes. Dans les colonies, 820 000 travailleurs sont appelés.

La première guerre mondiale porte parfois le conflit à l’intérieur du pays. En effet, la lutte contre l’ennemi se déplace à ‘l’intérieur des frontières nationales. En 1915, le pouvoir ottoman décide de la déportation des arméniens. Ceux-ci sont accusés de pactiser avec l’ennemi russe. Le génocide arménien, premier génocide du XXe siècle fait 1 500 000 victimes.

En dehors de la mobilisation de la population civile, la Première guerre mondiale mobilise également l’économie, et contrôle les esprits. Les Etats organisent la mobilisation économique. Les structures économiques ont mobilisées pour soutenir l’effort de guerre. Cette économie de guerre implique une intervention grandissante des Etats, requis pour la répartition des matières premières, de la main d’œuvre, la fixation des prix et la distribution des crédits. Pour financer la guerre, les belligérants se lancent dans une guerre économique. Ils ont pour but d’asphyxier les empires centraux en organisant un blocus naval, mais l’Allemagne réplique par une guerre sous marine contre les navires commerciaux britanniques Le torpillage de Lusitania par un sous-marin allemand fait 1200 victimes le 7 mai 1915.

La propagande joue le rôle central de contrôler les hommes et les esprits. La presse est censurée, de même que la correspondance aux soldats. La diffusion de nouvelles contrôlées par les états majors et le « bourrage de crane » ont pour but d’empêcher le découragement des populations. La diabolisation de l’ennemi participe à la mise en place d’une culture de guerre.

III. Des sociétés endeuillées

a. Bilan de la guerre pour les soldats, et l’arrière

b. Le deuil d’une nation (statues commémoratives dans les communes, l’état soutien les familles)

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (58.4 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com