LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Géopolitique de l'Australie

Note de Recherches : Géopolitique de l'Australie. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  4 Mars 2013  •  1 920 Mots (8 Pages)  •  745 Vues

Page 1 sur 8

Avant tout, que savons nous de ce continent ? La perception que nous européens avons de l’Australie se joue avant tout sur la distance qui nous sépare de ce continent. En effet les métropoles australiennes comme Melbourne ou Sydney sont a plus de 20h d’avion de n’importe quelle capitale européenne. De plus la place de l’Australie dans l’hémisphère sud inverse les saisons : ils fêtent noël en plein été et partent en ski en juillet. Vu d’Europe c’est un véritable monde a l’envers, une sorte de bout du monde qui représente un ailleurs géographique absolu.

En Europe surtout les symboles australiens sont connus et reconnus par une majorité de l’opinion publique : Les kangourous, la surk way of life, l’équipe de rugby , le boomerang, le désert, certaines marques de bières ou encore l’art aborigène évoquent immédiatement l’Australie.

Mais au delà de ces symboles, le pays reste largement méconnu. Et ce en partie car cette nation complexe s’est construite pas a pas : peu de renversements radicaux, peu d’évènements décisifs, de personnages au charisme fondateur. Seule sur son coin de terre elle s’est forgée discrètement a l’abri des regards sans ameuter le reste du monde, sans suivre les grandes lignes, les grands modèles internationaux.

On va donc essayer d’en savoir plus sur la situation géographique et politique du pays, sur son histoire, et ses limites.

• GEOGRAPHIE :

Quelques données : Pays des grands espaces : 7 700 000 km2, soit 14x la taille de la France, peu peuplée : 22 millions d’habitants, c’est une fédération de 6 états. langue principalement anglais dialecte aborigène, monnaie dollar australien, 12ème rang mondial pour le PIB, 2ème rang mondial pour IDH. Elle a également un taux de chômage inferieur de 5%.

Population :

La population Australienne est très inferieure a la superficie totale du pays, mais elle est en plus de ca inégalement repartie. ( CARTE ) En effet, ¾ est concentrée dans les capitales et les grandes villes : Sydney Melbourne, Brisbane, Perth et Adelaides regroupent pres de 60% de la population totale. Tandis ce que les campagnes sont très faiblement peuplées et sont quasiment désertiques. Le cœur du continent possède une densité très faible.

Le Climat est un des facteurs qui explique une telle répartition :

L’Océanie est le plus sec des continents habites, le plus plat et possède le plus ancien et le moins fertile des sols. Seules les parties situées au sud-est (climat subtropical humide), au sud (climat océanique) et au sud-ouest (climat méditerranéen) bénéficient d’un climat tempéré. ( Map des climats ). Au Nord le climat tropical est influence par les courants océaniques (notamment El Nino) qui est corrélé avec des sècheresses périodiques et les basses pressions saisonnières qui produisent des cyclones dans le nord.

La répartition inégale de la population a travers le pays est la conséquence des conditions naturelles et climatiques mais l’Histoire du pays a aussi contribue a une urbanisation importante.

L’Australie par rapport au reste du monde au niveau géographique :

CARTE AUSTRALIE ET LE MONDE

L’Australie comme on l’a évoqué est aux antipodes du monde.

Elle est coupée du continent européen par l’énorme masse Asiatique, mais aussi de l’Amérique par le plus grand océan : Le pacifique et le l’Afrique par l’océan Indien.

Ses voisins les plus proches sont des pays d’Asie du sud-est comme l’Indonésie et la Malaisie, duTimor Oriental et la Papouasie-Nouvelle-Guinée au nord, les îles Salomon, Vanuatu et le territoire français de Nouvelle-Calédonie au nord-est, la Nouvelle-Zélande au sud-est.

Il m’as semble important d’aborder l’histoire coloniale du pays, plus précisément l’arrivée des aborigènes et des premiers colons car ce sera le déclenchement aux nombreuses politiques d’immigration diverses. C’est aussi un enjeu pour l’Australie postcoloniale avec la question des aborigènes qui revient en permanence.

• HISTOIRE

‘Australie est le berceau d’une culture des plus anciennes de toute l’humanité : Les Aborigènes. Il seraient arrives sur les cotes Australiennes depuis l’Asie du sud-est et vivaient de la chasse de la pêche et de la cueillette. Il y eu ensuite l’arrivée des Hollandais puis des britanniques, qui, confrontes a un problème de surpopulation carcérales cherchait de nouveaux territoires vers lesquels déporter ses prisonniers, l’Australie était la terre idéale elle fut par la suite considérée comme une terre inoccupée et les aborigènes furent parques dans des réserves ou on été chasses dans le désert et leur terres redistribuées.

Au cours du 20ème siècle, les agressions contre les aborigènes se sont multipliées. A l’arrivée des premiers colons britanniques, on comptait un million d’aborigènes, dans les années 1920 ils n’étaient que 60000. Des milliers d’enfants aborigènes furent enlevés a leurs parents et confies a des familles « blanches » . Ce n’est qu’en 1967 que les aborigènes deviennent officiellement citoyens australiens, mais ils restent malgré tout marginalises. D’après la constitution des droits de l’homme ce qui a été fait correspond a la définition en droit international de génocide. Ils acquièrent leur droit de vote seulement en 1970 et étaient recensés dans certains établissement comme l’équivalent de la faune et de la flore.

Aujourd’hui, même avec les politiques d’intégration mis en places, les aborigènes sont toujours défavorisés avec un taux de chômage avoisinant les 50%, et une longévité équivalente a 60 ans contre 75 a 80 ans pour les australiens. Beaucoup d’aborigènes vivent uniquement des aides de l’Etat.

Il y a tout de même une évolution de la situation depuis 1970 et une réelle volonté de leur venir en aide. Le 12 fevrier 2008 l’ancien premier ministre australien a fait des excuses publiques aux peuples aborigènes.

En 2010 : Ken wyatt fut le premier aborigène élu a la chambre des représentants.

• IMMIGRATION :

La question de l’immigration ne se posa vraiment qu’avec la ruée vers l’or dans les années 1850.

La Ruée vers l’or a commence en 1851 lorsqu’on commença a trouver de l’or

...

Télécharger au format  txt (12.8 Kb)   pdf (214.2 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com