LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Résumé Histoire de France (dès 1870), Lucien Bély

Fiche de lecture : Résumé Histoire de France (dès 1870), Lucien Bély. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Décembre 2019  •  Fiche de lecture  •  1 898 Mots (8 Pages)  •  108 Vues

Page 1 sur 8

 Fiche :

Connaître l’Histoire de France

Lucien Bély

La IIIème République (1875-1940)

        Capitulation de Sedan (1 septembre 1870) > fin de l’Empire, volonté République menée par Gambetta.

        Siège de Paris par Prusse > armistice à Versailles (janvier 71) et Thiers, monarchiste élu chef du pouvoir (fév 71) céda l’Alsace Lorraine à Bismarck.

        Paris voit capitulation comme trahison > formation de la Commune (mars 71) > conflit avec gouvernement (semaine sanglante mai 71) > victoire gouvernement IIIe Rép. et répression.

        Monarchistes, majoritaires à Assemblée sont divisés, et restauration Roi impossible, Thiers devient Président de la Rép., il réorganise la France mais renversé en 73 car déviant de la monarchie et MacMahon PR.

        Nouvelles lois (ex Amendement Wallon 75) renforce pouvoir du PR. Elections législatives 76 renforce républicains, après des échecs idéologiques (16 mai 77), MacMahon démissionne et Grévy élu PR en 79 (républicain). République bien établie (Marseillaise, fête nationale) et évolutions institutions : rôle PR baisse, Président du Conseil mène gouvernement > lois sur libertés publiques (réunion et presse 81, syndicats 84) et maires élus au SU.

        Réformes de l’école par Ferry (gratuite, obligatoire et laïque 81/82).

        Division des républicains : gauche (radicaux, socialistes, extrême gauche > lutte pour démunis) et droite (extrême droite nationaliste, et catholiques).

        IIIeme République ébranlée (mouvement Boulangiste 87-89 ; scandale de Panama 92, question de l’empire colonial, Fachoda 98, l’affaire Dreyfus 94-98, attentats...)

        1902-1940 radicaux au pouvoir : réformes sociales et 1905 séparation Eglise/Etat. Socialistes incarnés par syndicats et formation SFIO 1905.

        1904 Entente cordiale France-Angleterre puis avec Russie pour faire face Triple Alliance. Frictions FR-ALL .

La Première Guerre mondiale (1914-1918)

        Prétexte : assassinat archiduc François-Ferdinand à Sarajevo 28 juin 1914, Autriche-Hongrie attaque Serbie, puis Russie, ALL, FR le 3 août.

        Allemands envahissent France (août 14) puis guerre de position sans avancée et tranchées (ex : Verdun, Somme 1916) ; guerre totale (augmentation impôts et emprunts) et Union sacrée en FR > Guerre devient mondiale.

        Mutineries dès 1917 > répression par Pétain et fin Union sacrée. Après révolution russe 1917, retrait bolchéviks de la guerre, offensives allemandes repoussées par Alliés et ménacée, ALL demande armistice de Rethondes 11/11/18.

Entre deux guerres (1914-1939)

        Victoire Alliés > Traité de Versailles (juin 19) ; ALL laisse Alsace-Lorraine, paye réparations, désarmement : humiliation (diktat). Création Société des Nations (avril 19) mais inefficace.

        Reconstruction en FR, perte 1,3 M hommes, difficultés financières. Elections 1919 : majorité AN droite : nationalisme. Briand chercha rapprochement avec ALL, refusé par Poincaré > occupation Ruhr, mais adhésion SDN par Briand 1926.        

        Sur plan politique : tentation communiste dès 1920 suite bolcheviks, fascisme nationaliste (Mussolini) ; victoire cartel des gauches 1924 suite difficultés redressement.

        Poincaré permet stabilisation financière (1926) avec austérité et dévaluation 80 % du franc « Poincaré », puis politique sociale (1930-32). Briand lui voulait système de paix avec ALL, via SDN qui s’effondra avec krasch boursier de 1929 ; FR touchée dès 1931 mais moins qu’ailleurs, jusqu’en 36 > politiques de déflation.

        Politiques sociales impuissantes : crise politique (affirmation de mouvement nationalistes, affaire Stavisky et 6 février 1934) et naissance du Front populaire des partis de gauche > FR laisse ALL d’Hitler se renforcer. Alliance défensive URSS 1935. Front populaire victoire élection 1936, Blum mena politique sociale (augmentation salaires, 40h, congés payés…) mais réformes ne permettent pas reprise économique, réarmement privilégié. Front populaire menacé et se divise, Blum renversé.

        Hitler mène Anschluss, FR et GBR peur d’une guerre, se plie à Hitler en laissant Tchequie à Munich (septembre 38) puis pacte non agression avec URSS, mais attaque Pologne > GBR et FR déclare guerre 3 septembre 1939.

        

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

        ALL attaque et annexe Pologne, FR et alliés défensifs et tentative blocus. Mai 40, attaque allemande en France, exode de 8 M d’habitants vers sud. Pétain devient PdC le 16 juin > armistice du 22 juin ; tandis que de Gaulle à Londres : appel du 18 juin pour résistance.

        France coupée en deux zones, et gouvernement de Vichy en place (Etat français), Pétain a pleins pouvoirs (10 juillet) et dirige avec Laval, propagande ; persécutions envers franc-maçons, Juifs (ex : Vel’d’Hiv (juillet 42) 13000 déportés sur 75000 au total), plus de partis et volonté de « Révolution Nationale » traditionaliste mais échec > Collaboration entrevue de Montoire (octobre 40) pour que France ait une place dans Europe allemande.

        Occupation allemande > pillage économique (rationnement)

        France libre menée par DG reconnu par Churchill, et résistance intérieure (mouvements) > rassemblement par Moulin : Conseil National de la Résistance.

        Après occupation de la zone libre, Laval dirige pays et STO (1943).

        Guerre mondiale après Pearl Harbour (décembre 1941) et capitulation allemande à Stalingrad signe renversement de la guerre (février 43).

        Débarquements allié en Normandie (6 juin 44) puis en Provence, Paris libérée (25 août 44) > capitulation ALL 8 mai 45 (et usage bombe atomique, fin SGM).

...

Télécharger au format  txt (10.6 Kb)   pdf (66.7 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com