LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La violence des nazis durant la Seconde Guerre Mondiale

Cours : La violence des nazis durant la Seconde Guerre Mondiale. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  20 Mars 2013  •  Cours  •  782 Mots (4 Pages)  •  804 Vues

Page 1 sur 4

Le sujet nous demande d'étudier étudier la violence des nazis pendant la seconde guerre mondiale. Le régime nazi a fait son apparition après la première guerre mondiale mais ne s'est imposé qu'en 1933 avec l’élection d'Hitler au titre de chancelier. Ce régime, totalitaire et raciste, a provoqué une guerre de 1939 à 1945. La seconde guerre mondiale oppose alors l'Axe, composé de l'Allemagne, de l'Italie et du Japon, et les Alliés, réunissant entre autres les États-Unis, la France jusqu'à l'armistice de 1940, le Royaume-Uni et l'URSS. Ce fût une des guerres les plus destructrices que le monde ait connu. Quels sont les facteurs qui ont permis aux nazis d'exercer une telle violence ? Nous allons tenter d'y répondre en analysant tout d'abord les raisons qui les ont poussés à commettre ces crimes, puis nous étudierons les moyens mis en œuvre pour l'anéantissement du peuple juif.

Lorsque Hitler arrive au pouvoir en 1933 il renforce l'idéologie nazie, basée sur la supériorité de la race aryenne. Il s'agit dans un premier temps d'améliorer le citoyen Allemand : c'est l'eugénisme. On crée ensuite un espace vital pour préserver l'avenir de la nation. Il faut se protéger des races inférieures tels que les slaves, ou encore des races dites impures comme les juifs et les tziganes, mais aussi des handicapés jugés inutiles. En effet, les juifs sont accusés d'être la cause de tous les problèmes de l'Allemagne depuis une quinzaine d'année. Avec les lois de Nuremberg en 1935, la population juive est persécutée et mise à l'écart de l'économie allemande. Plus tard, elle sera enfermée dans les ghettos pendant qu'on élabore une solution finale. L'idéologie raciste et antisémite exposée dans « Mein Kampf », le livre écrit par Hitler en 1925, est alors appliquée. Les nazis n’hésitent pas à recourir à la brutalité pour faire respecter les lois antisémites plus dures les unes que les autres, avec l’aide des SA puis des SS. À la haine des juifs s'est aussi ajouté l'esprit de revanche dû à la défaite de la première guerre mondiale. Étant un régime totalitaire, le parti communiste est interdit et les opposants au régime sont aussi déportés. Hitler fera de l'antibolchévisme l'un des motifs de la guerre, notamment contre l'URSS avec le plan d'invasion « Barbarossa ».

C'est donc sur des principes religieux et politiques que s'est organisé le régime violent mené par les nazis. De cette idéologie sont ensuite apparus une organisation, des aménagements, qui n'avaient pour objectif que la déshumanisation.

La violence pendant la seconde guerre mondiale a été tant morale que physique. On a qualifié alors ce conflit de guerre d'anéantissement. L'utilisation d'armes de destruction massive a rendu l’expérience au front extrêmement traumatisante. Mais le bilan humain a surtout marqué de par le nombre effroyable de victimes civiles, notamment celles des génocides. En effet plusieurs millions de juifs et de tziganes sont déportés de toute l'Europe. Avant d'être tués, ils sont torturés, déshumanisés. Pour cela, les nazis les internent d'abord dans les ghettos et les camps de concentration puis, après avoir adopté

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (74.8 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com