LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Accord de Munich

Chronologie : Accord de Munich. Recherche parmi 226 000+ dissertations

Par   •  10 Novembre 2018  •  Chronologie  •  419 Mots (2 Pages)  •  127 Vues

Page 1 sur 2

La France ainsi que le Royaume-Uni, préoccupés d’écarter la Russie, ont incité involontairement cette dernière à s’entendre avec l’Allemagne se qui a causé le déclenchement la seconde guerre mondiale.

L’isolement de Moscou par Londres et par Paris, s’est manifesté répétitivement durant les années. Pourtant, la Russie s’est rendu compte qu’avec les avancées du nazisme une consolidations de ses relations avec la France et le Royaume-Uni étaient indispensable. L’URSS intègre donc la société des nations en 1934 et signe en mai 1935 avec la France un traité d’assistance puis avec la Tchécoslovaquie. Malgré ce traité franco-soviétique, la Grande-Bretagne reste hostile, méfiante et tente toujours de garder la Russie à l’écart, convaincu que celle-ci veut les entrainer dans une guerre avec l’Allemagne afin d’expanser le communisme. En février 1938, l’URSS craint d’être encore une fois exclue de la SDN à cause de la réaction mesurée de Londres lors de l’annexion de l’Autriche par Hitler. Malgré tout, cette dernière cherche à créer une alliance antinazie à partir de la SDN.

En ce qui concerne le conflit germano-tchécoslovaque, c’est à Paris que la Tchécoslovaquie fut rayé de la carte par Halifax et présenté comme état artificiel et incapable de se défendre par lui-même ou de recevoir une assistance de l’extérieure. Les russes sont ignorés par les Occidentaux qui décident entre eux sur tout ce qui concerne le conflit germano- tchécoslovaque. Et quand, Chamberlain annonce sa décision de rencontrer Hitler à Berchtesgaden. Litvinov, ministre des affaires étrangères russes, exprima clairement son dépit et a prévenu que cette capitulation franco-britannique ne pourrait qu’avoir d’incalculables et désastreuses conséquences. Il demanda une réunion d’urgence d’experts militaires des 3 pays cette dernière fut écartée par peur de provoquer l’Allemagne. Litvinov avait raison car cette rencontre a conduit a la conférence calamiteuse de Munich où la France, motivée par une volonté de sauvegarder la paix en Europe, trahi la Tchécoslovaquie, _son alliée qu’elle s’était engagée, à défendre par traité contre tout coup de force allemand_ en consentant au démantèlement de cette dernière et au rattachement des Sudètes à l’Allemagne. Cette conférence se déroula en l’absence de la Tchécoslovaquie et de l’URSS. En effet, les Français et Britanniques croyaient acheter la paix à l’Ouest au prix de l’abandon, à l’Allemagne nazie, d’une jeune République alliée, et qui selon Chamberlain, chef du gouvernement britannique n’est qu’un “ pays lointain“. Malheureusement, la signature de ces accords ne fit qu’inciter Hitler à poursuivre sa politique d’expansion et mena au pacte germano-soviétique qui a servi de prélude au déclanchement de la seconde guerre mondiale.

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (39.6 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com