LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Première Guerre Mondiale, l'expérience combattante dans une guerre totale

Cours : La Première Guerre Mondiale, l'expérience combattante dans une guerre totale. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  11 Février 2016  •  Cours  •  863 Mots (4 Pages)  •  675 Vues

Page 1 sur 4

La Première Guerre Mondiale, l'expérience combattante dans une guerre totale

Introduction

Première guerre mondiale : 1914-1918

Expérience combattante : expérience vécue par les soldats dans les tranchées

Le XXe siècle inaugure une nouvelle ère dans l'histoire de la guerre : celui de la guerre totale (nouvelle forme de guerre née des 2 conflits mondiaux).

Problématique : Quelles sont les caractéristiques d'une guerre totale et quels sont ses effets sur les sociétés européennes ?

  1. Une nouvelle forme de guerre apparaît au début du XXe siècle

-Rappel sur les pays en guerre : p84

Pour la première fois on parle de guerre mondiale, ce n'est plus un pays contre un pays mais un camp contre un camp. Les colonies sont appelées pour venir se battre. Plusieurs continents sont concernés (avec en 1917 l'entrée des États-Unis). Le lieu des combats est exclusivement européen : c'est le bémol de la guerre mondiale. Il y a un front à la frontière franco-allemande, un front à l'ouest de la Russie et un front au sud-est de l'Europe (Serbie).

Les empires centraux : l'empire d'Allemagne, l'empire Autriche-Hongrie

L'Entente : France, Royaume-Uni (+colonies), l'empire Russe

Les 2 camps sont en 1914 très puissants : il y a un équilibre des forces par le nombre de soldats, des pays riches, industrialisés et puissants.

C'est une guerre qui va durer, une guerre quasi continue.

-Quelle particularité de cette guerre ?

Sur 5 ans de guerre, 3 ans et demi-4 ans ont été une guerre de position (bataille de Verdun 10 mois d'affrontement). C'est une guerre industrialisée : des armements issus de la révolution industrielle (mitrailleuse et grenade sont essentielles, arme chimique). C'est une guerre de position, une guerre défensive.

  1. L'expérience combattante de la Première Guerre Mondiale

La vie dans les tranchées est horrible (des conditions insupportables : froid, chaleur, absence d'hygiène, odeurs, pluie et boue).

La guerre des tranchées est encore plus dure par la guerre des mines (galeries creusées sous les positions ennemies pour les faire exploser).

-Bilan : La Première Guerre Mondiale, une nouvelle forme de guerre

-Une nouvelle forme de combats : les hommes attendent dans les tranchées, conditions de vie affreuses, ennemi jamais face à face, jamais visible.

-Une puissance de feu et de destruction considérablement argumentés : liée aux états industrialisés qui se font la guerre.

-De nouvelles armes transforment la guerre et les paysages (5 ans d'après guerre pour enlever les mines, les obus... pour tout nettoyer).

-Pertes humaines très nombreuses.

-Bilan humain

-9 millions de morts : première fois qu'une guerre fait autant de morts.

-Plusieurs millions de blessés, de mutilés (après la guerre les hommes n'osent plus sortir, ne peuvent plus travailler).

-Toutes les familles ont perdues au moins 1 membre (2/3 des familles françaises ont un mort, toutes ont un blessé).

-Traumatisme social.

-Toutes les communes ont un monument aux morts pour inscrire le deuil.

-Le deuil est inscrit dans le territoire, dans le temps et dans le calendrier : jour de commémoration le 11 novembre.

-France, Russie, Allemagne et Autriche sont les pays les plus touchés : 80% des morts.

-Nouveau concept : la brutalisation

Brutalisation : concept forgé par l'historien Georges Mossé qui exprime un accroissement de la violence subie et donnée par les combattants.    

    III.Une expérience traumatisante pour les hommes et les sociétés

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (100.1 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com