LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Der Krieg(La Guerre)(triptyque) De Otto Dix: Comment ce triptyque, à travers la représentation qu’il donne de la première guerre mondiale, dénonce-t-il la guerre ? De quelle manière insiste-il sur la mémoire de ce conflit mondial ?

Dissertations Gratuits : Analyse De Der Krieg(La Guerre)(triptyque) De Otto Dix: Comment ce triptyque, à travers la représentation qu’il donne de la première guerre mondiale, dénonce-t-il la guerre ? De quelle manière insiste-il sur la mémoire de ce conflit mondial ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Mai 2015  •  515 Mots (3 Pages)  •  815 Vues

Page 1 sur 3

Carte d’identité.

Titre : La Guerre

Artiste : Otto Dix (1891-1969) peintre expressionniste allemand. Appartient au courant de la nouvelle objectivité.

Année de réalisation : 1929-1932

Lieu d’exposition : Musée de Dresde en Allemagne.

Technique utilisé, matériaux : Triptyque avec prédelle. Huile et Tempera sur bois

Dimensions : panneau central : 204x204 ; panneaux latéraux : 204x102 cm ; prédelle : 204X60

Problématique : Comment ce triptyque, à travers la représentation qu’il donne de la première guerre mondiale, dénonce-t-il la guerre ? De quelle manière insiste-il sur la mémoire de ce conflit mondial ?

Description

Que représente l’œuvre ? Une scène de guerre durant la Première guerre mondiale. L’œuvre est divisée en trois panneaux constituant un triptyque auquel s’ajoute une prédelle sous le panneau central.

Le panneau de gauche représente les soldats allemands allant au front (de dos, pas de visage, avec fusils et paquetage).

Au centre : la tranchée pleine de cadavres (charnier). Les chairs et la terre sont mélangés ce qui renforce l’impression d’hommes englués, se confondant avec la boue. On distingue des corps ou membres (jambes avec des pustules) Le seul être vivant est un soldat isolé avec un masque à gaz. On ne voit donc pas son visage, pas de sentiment. Il semble impuissant à bouger, coincé sous une cape.

A l’arrière-plan un paysage de désolation à la suite des pilonnages d’artillerie (campagne et maison). Au-dessus de la tranchée, un squelette lié à un reste de structure (abri?) montre du doigt l’horreur de la guerre et la mort.

Sur le panneau de droite, un homme tente de secourir des blessés dans le no man’s land. Seul son visage est visible. Est-ce un autoportrait de Dix? Peut-être.

Sous le panneau central la prédelle représente un caveau (ou un abri ?) avec des soldats morts (ou endormis).

Comment sont les couleurs ? (teintes dominantes, palette claire ou sombre)

Dominante de brun, avec du rouge sur chaque panneau. Les teintes brunes permettent de représenter les conditions de vie des tranchées avec réalisme (la boue, le bois de charpente utilisés pour le parapet et les abris) L’utilisation du rouge rappelle la couleur du sang mais aussi à l’idée de violence à laquelle cette couleur est souvent associée. Le blanc donne un aspect fantomatique aux soldats. Ces couleurs produisent un sentiment de désespoir, de tristesse face à ces violences et ces destructions.

Comment est la lumière dans le tableau ? (d’où vient-elle, où se place-t-elle, quelle est son intensité?):

La lumière éclaire uniquement le personnage dont on voit le visage dans le panneau de droite, le sauveteur. S'il y a un élément d'espoir dans ce tableau, il est ici.

Qu’est-ce que l’artiste veut me fait ressentir?

Il veut faire ressentir l’horreur des combats, les terribles conditions de vie des soldats

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (59.5 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com