LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Guerre de Sécession: en quoi cette guerre a-t-elle été une guerre particulièrement violente?

Commentaire de texte : Guerre de Sécession: en quoi cette guerre a-t-elle été une guerre particulièrement violente?. Recherche parmi 255 000+ dissertations

Par   •  25 Janvier 2014  •  Commentaire de texte  •  2 169 Mots (9 Pages)  •  328 Vues

Page 1 sur 9

LA GUERRE DE SECESSION.

EN QUOI LA GUERRE DE SECESSION A-T-ELLE ETE UNE GUERRE PARTICULIEREMENT VIOLENTE ?

Les États-Unis sont nés deux fois.

- La première fois par décision libre des treize colonies unies contre l'Angleterre.

- La seconde fois :La guerre civile qui faillit bien anéantir l'idée même de l'Union. Ce furent quatre années de batailles, avec 2.800.000 combattants, qui firent quelque 628.000 morts et des centaines de milliers de blessés, sur une population de 35 millions d'habitants, soit 3% de la population totale du pays. Ce fut la pire guerre de leur histoire, ils y ont perdu d’avantage de vies humaines que dans tous les autres conflits de leur courte et pourtant très guerrière histoire en incluant les deux guerres mondiales. La question de l'esclavage mine le pays depuis sa fondation. Les Pères fondateurs n'ont pas voulu trancher car trop d'intérêts étaient en jeu.

Les clans :

• les États-Unis d'Amérique - l'Union - au Nord,

• et onze États sécessionnistes organisés en États Confédérés d'Amérique - la Confédération - au Sud.

Les combats :Tous les combats eurent lieu sur les États du sud, laissant ensuite ces terres détruites et dans un état de misère durant des années.

I-LES CAUSES DE LA GUERRE DE SECESSION.

1LES ORIGINES.

On dit souvent que la guerre de Sécession fut livrée pour ou contre l’esclavage. C’est une présentation extrêmement simplifié de ses causes réelles. En réalité : facteurs pol, eco, sociaux, religieux etc... dominé par la question central : celle de la place et des pouvoirs respectifs de l’Etat fédéral et des Etats fédérés dans le fonctionnement pol interne. L’esclavage a servi de catalyseur. La constitution de 1788 restait alors sujette à des interprétations surtout en ce qui concernait le droit d’un Etat à quitter la fédération et donc faire sécession de l’Union. C’est l’expansion du pays vers l’Ouest = la conquête de l’Ouest avec notamment l’achat de la Louisiane a la FR et la guerre contre le Mexique qui propulsa l’esclavage sur le devant de la scène politique.

2.LES DIMENSSIONS ENTRE LE NORD ET LE SUD.

Dun coté la minorité Sudiste propriétaire d’’esclaves noirs souhaitent colonisés ces nouvelles terres en y apportant leur mode de vie. De l’autre, les abolitionnistes, les nordistes, constituaient un groupe tout aussi minoritaire mais tres actif et de plus en plus influents. Ils voulaient s’opposer à l’expansion d’une pratique inhumaine.

L’économie du Sud repose essentiellement sur la monoculture du coton, la quelle nécessite une main d’œuvre constitué d’esclaves noirs.

Le nord en revanche s’est considérablement industrialisé + à formellement proscrit l’esclavage. De plus, en conséquence de leurs modes économiques respectifs, les Etats du Nord s’engagent dans une politique protectionniste, tandis que ceux du Sud ne peuvent évoluer que par le biais du libre-échange.

Au fil des années, les grand du pays, tel que le président Jackson, parviennent à étouffer les tensions. MAIS lorsque le candidat du parti Républicain Abraham Lincoln est élu à la présidence des Etats Unis en 1860, le réaction du Sud est immédiate. En effet, Lincoln lutte ardemment depuis des années contre l’esclavage. Aussitôt, donc, la Caroline du Sud fait sécession, bientôt rejointe par la Géorgie, l’Alabama, la Floride, le Missisipi, la Louisiane et le Texas. Ensembles, ils fondent les Etats confédérés d’Amérique, à la tête desquels est placé Jefferson Davis.

3.L’ECLATEMENT DU CONFLIT ARME.

Le président Abraham Lincoln compte bien conserver l’union américaine telle qu’elle à été créée et refuse d’accorder l’indépendance aux Etats confédérés. Pour cette raison, il refuse de rappeler les garnisons nordistes installés dans le Sud. Le fort Sumter fait partie des forteresses ainsi occupés. Lorsque les Sudistes ouvrent le feu, la guerre est lancée. Supérieur en nombres = 22millions au nord pour 9millions au Sud, l’armée de l’Union pense mettre rapidement un terme au conflit, mais c’est sans compter sur les talents militaires des soldats sudistes. Ainsi, la première bataille rangée à Bul Run se conclut par une défaite cuisante des forces du Nord. Et on retrouvera tout au long de la guerre malgré leur petit effectif la résistance des Sudistes. Le conflit s’avère donc plus difficile que prevu.

II-LA GUERRE SUR LE TERRAIN.

Les troupes nordistes ne restèrent pas pour autant inactives sur le front principal ace aux armées sudistes difficiles d’atteinte: les deux capitales étaient séparés par moins de 200km et Richmond était pour les fédéraux un objet symbolique de premier choix. Au lendemain de l’échec de la défaite de la bataille de Bull Run de 1861 le général McClellan prit le commandement des vaincus et en fit une force : l’armée du Potomac. (fleuve)

1.BAIN DE SANG SUR LE FRONT EST

Pour parler de la violence de la guerre j’ai décidé d’expliciter plus ou moins ce qu’il se passé sur le front Est et non sur le front Ouest. La guerre dans l’Est fut pour l’Union un combat pour la prise de Richmond tandis que le sud se battait pour garder sa capitale L’armée sudiste est déjà forte de sa première victoire à Bull Run, l’armée est déterminé à lutter. Mc Clellan, (commendant à la tête de l’armée du Potomac) tenta de profiter de la puissance navale de l’Union pour débarquer à l’Est de Richmond en mars 1862. Seulement il perd son avantage à essayer d’assiéger la ville de Yorktown ( c’est à ce moment ci qu’on peut se demander quels sont les intérêts de cette guerre si ce n’est un intérêt expansionniste) . Pendant ce temps les conditions marécageuses et les conditions sanitaires coutèrent des millions de morts à son armée. Cette campagne traina en longueur et les Sudistes avaient eu le temps de se redéployer lorsque les Nordistes approchèrent enfin de Richmond.

Au Sud le commandant Johnson profita de l’attentisme de Mc Clellan pour répliquer avec force. Ces attaques furent couteuses et leur résultats mitigés. Au terme de 7jours de combat ils remportent l’avantage et repoussent les forces ennemies. Le général sudiste remporte une nouvelle victoire , éclatante cette fois, à l’endroit même ou les

...

Télécharger au format  txt (13.8 Kb)   pdf (143.5 Kb)   docx (14.3 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com