LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En Quoi L'humanisme Et La Renaissance Donnent-ils Une Nouvelles Vision Du Monde ?

Compte Rendu : En Quoi L'humanisme Et La Renaissance Donnent-ils Une Nouvelles Vision Du Monde ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  28 Avril 2013  •  7 579 Mots (31 Pages)  •  532 Vues

Page 1 sur 31

INTRODUCTION

Notre époque a tendance à recouvrir la période d’un siècle et demi centrée sur l’an 1500 du nom de Renaissance auquel on joint habituellement celui d’Humanisme. Or il s’agit de mouvements artistiques et intellectuels qui n’ont touché qu’une infime élite dans des domaines somme toute très restreints. De nos jours, il ne viendrait à l’idée de personne de désigner l’entre-deux guerres mondiale du nom de période surréaliste !

De plus, le penchant humain bien ordinaire, mais bien dangereux en Histoire, qui consiste à modeler une époque à notre convenance, suivant nos fantasmes, prête à cette période des traits plaisants et positifs mais souvent imaginaires, exagérément simplifiés et orientés. Elle fut, il est vrai, d’une richesse inouïe, mais confuse et contradictoire.

Pour éclairer la question, le premier travail consiste à mettre en perspective Humanisme et Renaissance par rapport aux grands événements de l’époque, ensuite à essayer de comprendre ces deux phénomènes en les remettant à leur place chronologique, géographique, sociale.

I. QUE S’EST-IL DONC PASSÉ DE 1425 À 1575 ?

Il s’agit d’élaborer un axe chronologique allant de 1420 à 1580. Les 160 ans se disposent sur la feuille A4 prise en position paysage, à raison de deux carreaux pour 10 ans, en commençant en 1420.

" Parmi les prodiges naturels, le premier et le plus rare, c’est que je suis né dans ce siècle où la Terre a été découverte, alors que les Anciens n’en connaissaient guère plus du tiers [...]. Les connaissances se sont étendues. Qu’y a-t-il de plus merveilleux que l’artillerie, cette foudre des mortels bien plus dangereuse que celle des dieux [...] ? Ajoutons-y [...] l’invention de l’imprimerie, conçue par l’esprit des hommes, réalisée par leurs mains, qui peut rivaliser avec les miracles divins. Que nous manque-t-il encore sinon de prendre possession du ciel ? "

Cardan, Autobiographie

Cf texte 1 du polycopié. Quelles sont, selon Cardan, les grandes nouveautés de l’époque ?

1. Les grandes découvertes (les repères sont à placer dans le registre "Grandes découvertes")

D’abord, il y a la formidable dilatation de l’espace connu, la découverte de la planète.

Les Européens du XV° siècle n’ont pas fait les découvertes qui rendent possibles les grands voyages de découverte, mais ils les rassemblent et les utilisent comme personne n’a eu l’idée de le faire avant eux.

Ainsi la boussole, due aux Chinois et l’astrolabe aux musulmans. On a besoin des deux pour la navigation hauturière. Le problème de la longitude ne sera pas bien résolu au XVI° siècle.

Le gouvernail d’étambot est connu dès le XIII° siècle, mais on comprend alors qu’il permet d’augmenter indéfiniment la taille des bateaux.

Les Portugais mettent au point pendant le XV° siècle la caravelle (25 m sur 8). Avec ce nouveau matériel, ils explorent les côtes africaines :

Maroc : 1415

Madère : 1419

Açores : 1427

Iles du Cap-Vert : 1434

Cap de Bonne-Espérance : 1488 (Barthélemy Diaz)

Dans la même direction, c’est Vasco de Gama qui, parti en 6/1497 arrive en 5/1498 à Calicut, en Inde.

Mais un événement capital a eu lieu depuis 5 ans déjà : Christophe Colomb, parti le 3/8/92 arrive près de la Floride en 10/92, aux Bahamas, à Cuba, à St Domingue. Sans qu’il s’en doute, il a découvert le nouveau monde.

Après Colomb : John Cabot (Canada) Alvarez Cabral (Brésil) Amérigo Vespucci, qui donnera son nom au nouveau continent, et surtout Magellan (1519-22 : le tour du monde fini par del Cano). Son tour du monde est en effet la première preuve de la sphéricité de la Terre.

Les conséquences sont prodigieuses : ouverture vers l’Atlantique, prise de possession de ce continent, connaissance de la planète; l’Europe en même temps comprend sa petitesse et part à la conquête du monde.

Les Espagnols commencent la conquête du Nouveau Monde. Dès 1492, début du génocide volontaire et involontaire des Amérindiens. Début de la traite à grande échelle des Noirs africains pour remplacer les Indiens au travail forcé.

1521 : prise de Mexico par H. Cortès. Pizarre et Almagro dans l’empire incas. Début de l’Amérique latine, et de l’exploitation du continent pour l’or et l’argent.

On assiste à un extraordinaire déplacement des axes économiques de la Méditerranée qui entre en somnolence, vers l’Atlantique.

2. Les progrès techniques (les repères sont à placer dans le registre "Techniques")

L’imprimerie

Une autre révolution aux conséquences infinies est la naissance de 1'imprimerie typographique

Là encore, des techniques existaient. Le papier, connu par l'intermédiaire des Arabes, est couramment employé au XV° siècle. Fabriqué à partir de chiffons, il est moins coûteux et remplace le parchemin. Dès le XIV° siècle, la xylographie se développe. Les matrices sont gravées en relief sur une planche de bois. Elles sont encrées et le papier est impressionné à l'aide d'une presse.

L'invention des caractères mobiles est décisive. En bois, puis en plomb, ceux-ci permettent de composer un texte et peuvent être réutilisés. Leur emploi nécessite la mise au point d'une encre grasse.

Jean Gutenberg, à Mayence, a le coup de génie d’utiliser à la fois des caractères mobiles de métal, ou types, une encre spéciale et une presse efficace.

Le premier livre typographique imprimé, vers 1450, est une Bible.

L'imprimerie se répand très rapidement en Europe. Jusqu'en 1470, seules 16 villes sont des centres d'édition. Partout les Allemands ont le monopole. De 1470 à 1480, l'imprimerie gagne de nombreuses cités d'Italie du Nord

...

Télécharger au format  txt (50.4 Kb)   pdf (430.3 Kb)   docx (35.7 Kb)  
Voir 30 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com