LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Etats-Unis et le monde depuis 1991

Dissertation : Les Etats-Unis et le monde depuis 1991. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  5 Février 2017  •  Dissertation  •  1 230 Mots (5 Pages)  •  1 397 Vues

Page 1 sur 5

Les Etats-Unis et le monde depuis 1991

Depuis 1947, l’affrontement indirecte entre les Etats-Unis et URSS, les deux grandes puissances de l’époque, s’achève en 1991. Appelé la Guerre froide par George Orwell en premier puis par l’ensemble du monde, elle s’est soldée par la disparition de URSS et l’affirmation des Etats-Unis sur le monde, devenant une hyperpuissance.

Comment celle -ci s’est-elle affirmée depuis 1991 ? Pour répondre à cette problématique, nous aborderons tout d’abord son rôle de « garant de la paix dans le monde » (suite du the manifest destiny ), ensuite, nous aborderons le tournant des années 2000. Enfin, nous verrons la remise en cause ou le déclin relatif des Etats-Unis.

L’éclatement de l’URSS sous la reine de Gorbatchev marque la suprématie des Etats-Unis sur le monde. Ils sont alors la 1ere puissance militaire du monde grâce arsenal nucléaire et grâce à son armée aéronavale. Pour eux, c’est la victoire du libéralisme sur tout autre système idéologique. L’ONU créée en 1945 à New-York est alors la garante des règles commune qui assurent la coopération et la paix entre les différents pays, un système que promeuvent les Etats-Unis.

Lors des mandats présidentiels de George Bush père (1989-1993) et de Bill Clinton (1993-2001), l’ONU est intervenue dans la première guerre du Golfe (1990) en donnant mandat à une coalition de pays occidentaux menée par les Etats-Unis, le Royaume Unis et la France.  Cette coalition avait pour libérer le Koweït de l’invasion Irakienne de Saddam Hussein. Toujours dans la continuité de leurs « manifest destiny », les états unis s’impliquent activement dans le règlement du conflit israélo-arabe qui a abouti aux accords d’Oslo 1993 signé par Shimon Peres, Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. Malheureusement ces accords qui représentait un énorme vers la paix, n’ont pas pu être appliqué cause du problème du retour réfugiés de 1948.  Et s’impliquent également dans le conflit ancienne Yougoslavie au cœur de l’Europe en intervenant pour mettre fin à la guerre de Bosnie (accords de Dayton 1995). Après l’échec des casques bleus en Somalie les soldats américains débarquent pour régler la guerre civile (opération Restore Hope). Ce fut alors un énorme échec pour les états unis.

A l’arrivée au pouvoir de Clinton, le pays établit une politique qui vise à promouvoir l’économie de marché et la démocratie dans le monde ; une politique dite d’enlargement avec la multiplication de traités de libre-échange. Il élargit l’OTAN aux anciens pays du blocs soviétique et s’applique à mettre en place un nouvel ordre stratégique dans l’Europe du Sud-Est, dans lequel l’OTAN occupe la première place, au détriment de l’ONU et de la Russie.

Cette hyper puissance en croissance ne semble rencontrer aucune limite jusqu’aux années 2000.

Les attentats du 11septembre 2001, qui ont touché les symboles mêmes de la puissance américaine (World Trade Centre et Pentagone), ont engendré une attitude nouvelle des Etats-Unis. Ces attentats sont revendiqués par Al-Qaida, une organisation islamiste radicale terroriste dirigée par Ben Laden. Dorénavant, ils se considèrent en guerre et proclament leur droit de défendre leurs intérêts de manière unilatérale, voire en opposition avec l’opinion internationale.

George Bush fils parle de partir en « croisade » contre « l’axe du mal ». Cet axe se constitue de pays hostiles aux intérêts américains « Tout ce qui n’est pas avec nous, est contre nous ». Ils réagissent rapidement, en octobre 2001, sous le cadre d’un mandat onusien, une coalition dominée par les Américains envahit l’Afghanistan qui héberge Al-Qaida. L’intervention permet la chute du régime des talibans.

 En 2003, sans le mandat du conseil du sécurité de l’ONU, les Etats-Unis prennent la tête d’une coalition avec son allié le Royaume-Uni contre l’Irak. Son administration vise à la création d’un grand Moyen-Orient démocratisé et stable, du Maghreb au Pakistan. Mais surtout, car ils soupçonnaient Saddam Hussein de détenir des armes non conventionnelles.  Cependant, ce projet d’intervention est critiqué par certains pays comme la France sous Jacques Chirac qui menacé de son veto au conseil du sécurité de l’ONU (tout le monde se rappellera de fameux discours de ministre des affaires étrangères Mr De Villepin à l’ONU). Bien que l’armée américaine soit la plus puissante du monde, et qu’elle a fait chuter le régime de Saddam Hussein, elle n’a réussi pas à pacifier véritablement l’Irak et l’Afghanistan.

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (78 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com