LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Etats-Unis et le Monde depuis 1945.

Dissertation : Les Etats-Unis et le Monde depuis 1945.. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Juin 2016  •  Dissertation  •  1 002 Mots (5 Pages)  •  715 Vues

Page 1 sur 5

LES ÉTATS-UNIS ET LE MONDE DEPUIS 1945

Introduction

Les Etats Unis oscillent entre isolationnisme et interventionnisme pendant toute le XXe siècle. Après avoir, entre 1941 et 1945, mobilisé toutes leurs ressources au service des Alliés contre les forces de l’Axe, les États-Unis auréolés de leur victoire affirment dans le monde une puissance sans équivalent. Dès 1945 les Etats Unis sont bien présents dans les affaires du monde et en Europe, cependant s’amorce une intense rivalité avec l’URSS, autre puissance victorieuse.

Comment se transforme la puissance des États-Unis dans le monde du lendemain de la Seconde Guerre mondiale à nos jours ?

Pour répondre à cette question, nous distinguerons deux périodes : la guerre froide (1947-1991), marquée par l’opposition entre les superpuissances états-unienne et soviétique ; l’après-1991, caractérisé par l’affirmation de l’hyperpuissance états-unienne.

I. L’affirmation d’une superpuissance (1945-1991)

1. En 1945 : une puissance sans égale

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis sont la première puissance millitaire au monde et le seul pays à détenir l’arme atomique. Ils sont aussi une géopolitique : cofondateurs de l’ONU, ils sont membre permanent du Conseil de sécurité. À ce titre, ils contribuent largement à façonner la nouvelle organisation du monde.

Leur statut de première puissance économique et financière se renforce : depuis la conférence de Bretton Woods (1944), le dollar est la seule monnaie étalon. Ils sont aussi une puissance culturelle, c’est le soft power.

2. Les leaders du monde libre (1947-1963)

Pour le monde entier, les États-Unis incarne un modèle antagoniste du modèle an communiste : il repose sur la démocratie, l’économie capitaliste et la société de consommation, indissociable de l’American way of life.

À partir de 1947, les États-Unis luttent contre l’expansion du communisme en se présentant comme les leaders du « monde libre » (politique d’«endiguement  »). Le plan Marshall (juin 1947) propose ainsi aux États européens une aide financière pour leur reconstruction. L’URSS prend alors la tête de la lutte contre l’« impérialisme américain ». C’est le début de la guerre froide qui oppose les deux superpuissances et divise le monde en deux blocs (bloc occidental et bloc communiste).

Les Etats Unis vont assumer leur responsabilités en créant des alliances, l’OTAN par exemple (1949) ou en intervenant ponctuellement contre le communisme pendant la guerre de Corée par exemple (1950-1953).

Lors des premières crises, les États-Unis prennent l’avantage. Ainsi, en 1962, ils dissuadent l’URSS d’installer des missiles à Cuba en organisant le blocus de l’île.

3. Une puissance contestée puis victorieuse (1964-1991)

Mais durant les années 1960-1970, le leadership des Etats Unis est contesté. L’URSS domine une large partie du monde ce qui limite les Etats Unis. Mais cette contestation est aussi du camp des occidentaux puisque lorsque de Gaulle quitte l’OTAN il manifeste des réticences face à la domination américaine. De plus l’engagement militaire au Vietnam (1964-1973) fragilise la puissance des Etats Unis. À la fin des années 1970, l’URSS en profite pour étendre son influence dans le monde (invasion de l’Afghanistan en 1979), et c’est à partir de là, notamment sous la présidence de Jimmy Carter que les Etats Unis donnent l’impression de renoncer à leurs responsabilités, en intervenant pas par exemple au Nicaragua dans les années 70 au nom de ce principe « No more Viet Nam ». Cet

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (107.6 Kb)   docx (11.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com