LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Déclaration unanime des états unis

Commentaire de texte : Déclaration unanime des états unis. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  12 Avril 2016  •  Commentaire de texte  •  8 021 Mots (33 Pages)  •  951 Vues

Page 1 sur 33

Si une loi est injuste, l’homme n’a pas seulement le droit d’y désobéir mais il en a le devoir:

 Citation provient de Thomas Jefferson, celui-là même qui signa le 4 juillet 1776 la déclaration d’indépendance unanime des 13 états unis d’amérique  4 juillet 1776 à la page 41.Ce document politique a marqué durablement l’histoire des états unis et dans une moindre mesure, celle de bien d’autres nations aux vélléités émancipatrices, preuve en est on célèbre chaque année 4 juillet indépendance day quand bien même indépendance réelle proclamée que 9 ans après la rédaction du texte.La D I est donc signée en 1776 alors que les premiers heurts entre colons et soldats britanniques éclatent et que des révoltes émaillent de part et d’autre le pays, c’est un acte fracassant, certes mais surtout symbolique qui marque la naissance de la toute première nation juridiquement décolonisée de l’histoire du monde. Nous nous intéresseront principalement aujourd’hui à cette fameuse déclaration d’indépendance ainsi que plus largement au processus révolutionnaire dont elle fait vraiment partie, l’occasion de nous poser la question suivante :

En quoi la déclaration unanime des 13 états unis d’Amérique du 4 juillet 1776 est-elle une étape logique du processus révolutionnaire américain ?

Nous nous intéresserons dans une première partie aux influences diverses quiont pu être exercées de manière active ou passive sur les rédacteurs du document au moment de son écriture, puis nous nous pencherons sur les causes inéluctables de la montée des tensions entre la colonie et sa métropole, montée des tensions en grande partie favorisée par abus britannique et enfin nous verrons qu’entre cette déclaration et l’application concrète en 1783 il y eut un long cheminement dont faisait naturellement partie la guerre.

1/ Des influences qui vont des philosophes des lumières à John Locke

  1. L'acte de la Haye comme source d'inspiration

Les treize colonies britanniques se sont formées entre le début du XVIIe siècle et le premier tiers du XVIIIe siècle. Leur géographie, leur population, leur économie et leurs institutions étaient alors marquées par les différences. Les communications entre les colonies étaient lentes et souvent difficiles. Si l'élite économique américaine se sentait souvent proche de la métropole, cherchait à en imiter les classes supérieures et y envoyaient leurs fils en étude, les classes moyennes étaient quant à elles moins attachées à la Grande-Bretagne. Les colons nés en Amérique se sentaient de moins en moins britanniques. Depuis le XVIIe siècle, les colonies s'affirmaient enfin comme un îlot de relative tolérance religieuse qui contrastait avec la situation européenne. L'aspiration au bonheur et à la réussite individuelle, liée à la mobilité sociale et aux opportunités, constituait l'un des fondements de cette identité américaine en formation. De plus, la distance énorme (nbre de km et temps de voyage) existant entre la métropole et ses colonies a profondément joué dans l’émergence du sentiment nationalisme américain. Comme on peut le lire de la ligne 2 et 3 la place séparée et égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit » Aussi, malgré la diversité des colonies et de ses habitants, la politique impérialiste britannique fait naître un « patriotisme colonial » tourné contre la métropole et la formation d'une identité américaine.

Cette notion de distance se retrouve également dans le cas de l’indépendance des pays bas, je parle de l’acte d’indépendance de la Haye de 1581, qui se trouve également bien loin de l’Espagne, chose peu pratique pour conférer une unité à son empire.

En 1549, Charles Quint promulgue la Pragmatique Sanction qui fait des Pays-Bas un ensemble distinct du Saint-Empire romain germanique et du Royaume de France.. Mais cet ensemble se désagrége rapidement sous le règne de Philippe II, à la suite du passage au protestantisme des provinces du Nord. Au cours de la guerre de 80 ans, les pays bas proclament leur indépendance. Il s'agit en fait d'une déclaration de déchéance ou d'empêchement du roi Philippe II. Les États Généraux des Provinces-Unies énoncent leurs griefs à l'égard du roi d'Espagne.. qui consistent principalement en

-un conflit contre le gouvernement centralisateur et

-une fracture religieuse

Le roi Philipe 2, considéré comme un étranger, n'ayant pas respecté les devoirs de sa charge et s'étant comporté en tyran, a lui-même rompu le contrat qui le liait à son peuple Il est donc déchu de sa souveraineté, les raisons seront donc invoquées dans la déclaration d’indépendance.

 Notons que la phrase d’accroche de la déclaration d’indépendance des états unis «Lorsque dans le cours des évènements humains il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l'ont attaché à un autre; le respect dû à l'opinion de l'humanité l'oblige à déclarer les causes qui le determinent à la séparation” La formule servira par exemple à Jefferson pour la déclaration d'indépendance des États-Unis ce précepte sera soigneusement suivi à la lettre.

Mais cette influence extérieure sur la déclaration unanime des 13 états unis d’Amérique est loin d’être la seule comme Valentin va vous le démontrer.

b) Une déclaration dans l'ère du temps : l'influence de la philosophie des lumières et des francs maçon (lois naturelles)

Dans le préambule du texte et même un petit peu après de nombreuses phrases sont édictées sans qu'on sache vraiment pourquoi au début : On a l'impression qu'il s'agit davantage d'un essai philosophique que d'une déclaration d'indépendance.

Or lorsque cette déclaration d'indépendance est proclamée : nous sommes clairement dans l'époque des philosophes des lumières qui ont en quelques sorte repris les théories humanistes pour les retravailler / les refaçonner.

Nous tenons pour évidentes par elles-mêmes les vérités suivantes:  tous les hommes sont créés égaux; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie ; la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Toutes les fois qu'une forme de gouvernement devient destructrice de ce but ; le peuple a le droit de le changer ou de l'abolir et d'établir un nouveau gouvernement en le fondant sur les principes et en l'organisant en la forme qui lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur”.

...

Télécharger au format  txt (50.2 Kb)   pdf (531.8 Kb)   docx (29.8 Kb)  
Voir 32 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com