LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exploitation Du Film Sur L'histoire De L'immigration En France Depuis La Fin Du XIXe Siècle

Recherche de Documents : Exploitation Du Film Sur L'histoire De L'immigration En France Depuis La Fin Du XIXe Siècle. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  21 Février 2013  •  1 665 Mots (7 Pages)  •  759 Vues

Page 1 sur 7

Exploitation du film sur l’histoire de l’immigration en France depuis la fin du XIXe siècle

Séquence 1 : Avant 1914

1) Avant 1914, la France connait une forte immigration ; en effet les habitants des pays voisins sont attirés vers cette terre prospère (de nombreuses mines, une agriculture abondante). Parallèlement, nous assistons au début de l’industrialisation du pays. La France va connaitre alors, une immigration allemande composée principalement d’hommes fuyant la répression. Suite à l’échec des insurrections de 1830 et 1863, le pays va accueillir des exilés polonais. En 1881, les juifs viennent chercher refuge dans la « patrie des droits de l homme ».

2) Au XIXe siècle, la France est en pleine révolution industrielle. l’industrie du textile français est essentiellement s composée d’italiens, de belges, suisses, espagnols. En 1881, on compte 1 000 000 d’étrangers en France soit 3% de la population française. Au lendemain de la guerre de 1870 (franco- prussienne), on constate une augmentation de l’immigration. L’exode rural qui a pour conséquence de priver de bras les campagnes mais aussi le déclin de la natalité française obligent la France à recourir à l’immigration des pays voisins qui connaissent la misère ou encore le surpeuplement.

3) La loi de 1889 fixe le code de la nationalité, elle impose la nationalité française à tout enfant nait en France d’un parent français, ou tout enfant majeur nait en France, de parents étrangers.

En 1888, la justice française impose aux immigrés de s’enregistrer en mairie pour exercer le droit de travailler. Cinq ans plus tard, une loi oblige tous les travailleurs étrangers à porter un immatricule pour obtenir la feuille de 46 sous.

4) Le nationalisme français provoque le début de la xénophobie dans les milieux ouvriers ; particulièrement touchés les italiens, les français les considérant comme « des sauvages ». Ils se révoltent contre une concurrence déloyale en terme de salaire : les immigrés sont moins bien payés et acceptent de travailler pour un salaire moindre

Séquence 2 : de 1914 à 1939

1) La 1ère guerre mondiale marque un renouveau dans l’immigration : elle n’est plus uniquement économique, elle devient militaire. Près de 43 000 hommes venus de 52 pays différents vont rejoindre la légion étrangère. La France est soutenue par ces colonies mais aussi par ses immigrés.

Durant cette période, nous assistons à un changement dans l’évolution de l’immigration : elle est souhaitée et non plus subie.

2) L immigration en France va connaître un essor à partir de 1920. En effet, on constate que le nombre d’étrangers n’avait jamais augmenté aussi vite. En 10 ans, on remarque que le nombre d’étrangers a doublé passant de 1 532 000 étrangers en 1921 à 2 715 000 en 1931.Les conventions garantissent les salaires et les emplois ; ils constituent un énorme progrès car il suffit de résider en France depuis trois ans au lieu de dix pour obtenir la naturalisation française.

3) La France est une terre d’asile pour les italiens, polonais, russes, arméniens mais aussi des immigres coloniaux. Paris devient la capitale de l’anti fascisme pour les italiens mais elle attire aussi des artistes venus contempler la beauté de la ville.

4) En 1931, la xénophobie refait surface : de nombreux chômeurs polonais et portugais sont renvoyés dans leur pays. La crise va provoquer des lois nationalistes qui auront pour conséquence de créer des camps pour étrangers. La France perd alors tout symbole de terre de prospérité et de liberté.

Séquence 3 : de 1914 à 1939

1) Les étrangers ne vont pas subir le même sort : les allemands et les autrichiens mêmes antis nazis, seront internés. Les étrangers sont les premières victimes de la défaite : les refugiés espagnols seront envoyés dans des camps nazis. Les soldats coloniaux seront internés sur le sol français.

2) Pour Vichy, les étrangers sont des indésirables.

Le régime engage des procédures de dénaturalisation, en particulier, pour les juifs venus d’Europe de l’est .Les étrangers, trop nombreux sont rassemblés dans des groupements de travailleur. Ils sont utilisés par l’occupant allemand. Les juifs vont subir un sort différent : un décret de 1940 rend possible leur internement.

3) Des étrangers s’engagent dans la résistance et vont jouer un rôle important : les polonais et italiens sont nombreux. Ils combattent pour la France mais aussi pour la liberté de leur pays. Les républicains espagnols poursuivent un combat commencé en Espagne en 1936, avec la guerre civile et espèrent ainsi, combattre le franquisme et le nazisme. Les communistes sont actifs dans les maquis et la guérilla urbaine.

Séquence 4 : De 1945 à 1974 (Les trente glorieuses)

1) Apres la guerre la France doit être reconstruite, elle va donc faire appel a l’immigration car elle manque de main d’œuvres.

2) Les ordonnances de 1945 et la création de l’office national de l’immigration vont permettre à l’Etat de prendre en main la politique migratoire ; des accords vont être signés avec les pays fournissant de la main d’œuvre : tout d’abord l’Italie à partir de 1946 puis au début

...

Télécharger au format  txt (10.8 Kb)   pdf (119.2 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com