LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La guerre turco-kurde

Cours : La guerre turco-kurde. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  18 Janvier 2020  •  Cours  •  466 Mots (2 Pages)  •  36 Vues

Page 1 sur 2

LA GUERRE TURCO-KURDE

Les kurdes sont la plus grande diaspora (= la dispersion d'une communauté ethnique ou d'un peuple à travers le monde). C’est un peuple qui compterait 30 à 40 millions de personnes, de langue indo-européenne, et majoritairement de confession musulmane sunnite (= le principal courant religieux de l'islam représentant 80 % des musulmans du monde. Ils ne possèdent pas de clergé, juste un imam). Un peu comme les juifs durant la deuxième guerre mondiale, ils vivent dans des états qui ne sont pas les leurs, comme :

  • Turquie (majorité)
  • Iran
  • Irak
  • Syrie (12%)

Au début du VIIe siècle av. J.-C. l’Empire mède qui s'étalait sur un territoire dont la superficie était le double de l’actuel Kurdistan fut formé par les Mèdes, ces derniers désignés comme étant les ancêtres des Kurdes modernes.

Avant 1914 :

L’empire ottoman comptait 60% de population musulmane. Le reste de cette population se composait principalement de sectes.

De 1915 à 1918 :

Suite à la diminution du pouvoir de l’empire ottoman, des idées nationalistes se créent afin de réaffirmer l’identité turque (langue, religion). Cette nouvelle politique va engendrer des victimes :

  • 1915, génocide arménien : préparé et organisé depuis Constantinople (anciennement Istanbul, Turquie)
  • Expulsion des juifs

→ Epuration ethnique

En 1925 :

L’empire ottoman comporte 90% de musulmans.

Atatürk :

De son vrai nom Mustafa Kemal, il est le fondateur et le premier président de la République de Turquie. Il va obliger tous les kurdes de Turquie à se « turquiser », sinon, ils seront obligé de mourir. Il enterre donc l’idée d’un Kurdistan.

Sa politique est basée sur l’occidentalisation et la modernisation du pays. Le régime kémaliste, qui est un régime totalitaire ( = un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société) veut recréer une nouvelle identité nationale, étatiste et laïque. Il supprime la culture turque.

À l’heure actuelle :

Erdogan suit toujours les idées d’Atatürk mais il veut également revenir à l’empire Ottoman d’avant 1814.

AKP : LE PARTI DE LA JUSTICE ET DU DEVELOPPEMENT, est le parti au pouvoir en Turquie depuis 2002. Ils sont conservateurs et sensibles à la religion. Ce part affirme sont respect de la laïcité mais, au nom de la liberté religieuse, favorise le port du voile, l’éducation religieuse et la construction de mosquées.

PKK : PARTI DES TRAVAILLERS DU KURDISTAN, est une organisation kurde armée, qui est considérée comme terroriste par beaucoup de pays, comme la Turquie, les USA, l’UE, etc. Il  prône la création d'un État kurde indépendant.

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (182.9 Kb)   docx (144.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com