LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dictature à la démocratie de 1974 à 1982

Dissertation : Dictature à la démocratie de 1974 à 1982. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  2 Janvier 2020  •  Dissertation  •  2 092 Mots (9 Pages)  •  76 Vues

Page 1 sur 9

Dictature à la Démocratie : 1974 à 1982

La “transition démocratique” est ce que on appelle le passage d’un régime autoritaire à un régime démocratique. Le Portugal illustre parfaitement la mise en place lente et complexe de la démocratie, qui est un système politique qui garantit la liberté et l’égalité des citoyens (changement politique). Vers le début du 20ème siècle, la mise en place de la démocratie en Europe est marquée par le Portugal qui à l’inverse passe d’une République à une dictature militaire. En effet, le 28 mai 1926, le général Gomes de Costa soulève la garnison de Braga. Le Portugal devient une ”dictature nationale". Ce coup d’Etat renverse le régime parlementaire et instaure une dictature, qui s’avérera être le régime autoritaire le plus long d’Europe. Le Portugal est dirigé par Salazar de 1932 à 1968 puis par son successeur Caetano qui n’entend pas changer de régime.

On peut s’interroger sur la manière dont le Portugal a basculé de la dictature à la démocratie et les conséquences de ce changement de régime sur le pays. Dans un premier temps, on se penchera sur la mise en place d’une dictature traditionnaliste. Puis, nous verrons le retour de la démocratie au Portugal. Enfin, nous analyserons la normalisation de la démocratie dans ce pays et les conséquences qui en suivent.

AXE 1- La mise en place d’une dictature traditionnaliste

SOUS-PARTIE 1: L’arrivé de Salazar au pouvoir et la création de “l’Estado Novo” (état nouveau)

António de Oliveira Salazar, professeur d’économie à l’université de Coimbra. En 1928, Salazar arrive au pouvoir en occupant le poste de ministre des finances. Manquant de liberté et de moyens pour exercer sa mission de ministre, il décide d’y mettre un terme au bout de 4 jours en démissionnant. Les finances du pays vont au plus mal, le Portugal demande de l’aide à la Société Des Nations mais le gouvernement est contraint de remettre Salazar au pouvoir pour sauver la situation (aucune aide ne leur est attribuée), il revient ainsi le 18 avril 1928. Les pleins pouvoirs lui sont accordés. On doit lui demander son accord pour toutes les dépenses du pays. Grâce aux crises financières traversées par le pays, Salazar impose sa manière de faire, renforce sa puissance et relève le défi de redresser le Portugal. Il est aussi missionné sur le thème des colonies. Le 25 juin 1932, Salazar est nommé chef du gouvernement. Il trahit ceux qui l’ont soutenu en créant un nouveau parti “l’Union Nationale”, il en résulte une nouvelle constitution. En 1933, il a les pleins pouvoirs et contrôle totalement l’Etat. L’État Nouveau (Estado Novo) est créé.

SOUS-PARTIE 2 : Les conséquences de la dictature salazariste

L’Estado Novo, est un régime politique proche de l'idéologie fasciste de Benito Mussolini, fondé sur le catholicisme et l'anticommunisme. Salazar maintient son pouvoir grâce à l’aide des riches propriétaires, d’industriels, et de banquiers. Il supprime les syndicats (donc plus de soutien pour les ouvriers), la presse et les oppositions politiques. Ainsi l’Estado Novo est un état qui censure la presse et le droit à la parole. Les opposants politiques sont poursuivis par la police, voire emprisonnés ou tués. Il instaure en 1933 une police politique secrète, la PVDE (Police de Vigilance et de Défense de l’État) (qui sera renommé après sa mort la DGS qui signifie la Direction Générale de Sécurité). Il stabilise les finances en mettant en place une politique monétaire restrictive. Salazar et un défenseur de la politique colonialiste. Il veut maintenir l’unité territoriale du Portugal continental et ultra-marin. Le reste des nations européennes décolonisent progressivement l’Afrique (qui à cette époque réclame son indépendance). Il met en place une politique isolationniste sous le slogan de “fièrement seul”. Le Portugal devient un pays fermé et subi une époque de récession économique et culturelle. Le pouvoir de Salazar est à son apogée lorsqu’il doit renoncer en 1968, suite à un AVC. Mais personne ne lui dit qu’il a plus le contrôle du pouvoir à ce moment-là. Salazar meurt en 1970. Son successeur est Marcelo Caetano, il sera au pouvoir pendant 4 ans (jusqu’en 1970). Caetano et la dictature sera renversé lors de la révolution des œillets.

AXE 2- Le retour de la démocratie au Portugal

SOUS-PARTIE 1 : La contestation de la dictature salazariste avant 1974

En premier lieu, durant les années 60,le Portugal est le dernier pays à posséder des colonies Outre-Mer et Salazar puis Marcelo Caetano son successeur, ont comme projet de les intégrer au territoire métropolitain. Salazar impose un service militaire de 4 ans aux jeunes de 18 ans au Portugal. Afin de combler les pertes grandissantes dues aux guerres d’Outre-Mer.. Ce service a pour conséquence, une émigration hors du Portugal d’une partie de la population pour éviter ce service militaire (environ 900 000 portugais émigrent en France entre 1957 et 1974). Les colonies réclament leur indépendance mais le Portugal la leur refuse. Les deux superpuissances, les Etats-Unis et l’URSS font pression et cette dernière arme des groupes d’insurgés avec l’aide de son allié cubain tel que le MPLA (Mouvement Populaire de Libération de l‘Angola) entre autres. C’est ainsi que débute la guerre d’indépendance angolaise en 1961. Elle aspire les ressources de la métropole. Le Portugal envoie au cours de la guerre 65 000 soldats (majoritairement des jeunes) se battre pour maintenir l’emprise sur la colonie. 35% du budget national y passe. Le mécontentement de la population, lasse de cette guerre, augmente. Même sous les conseils du commandant des forces armées en Guinée, António de Spinola Caetano refuse de laisser l’indépendance aux colonies. Le MFA lance le programme des “trois D” : démocratisation (prise de pouvoir par une junte en vue de la démocratisation du pays) ; décolonisation et développement économique. Les contestations convergent tandis que de plus en plus d’officiers rejoignent le MFA.

SOUS-PARTIE 2 : “La Révolution

...

Télécharger au format  txt (13.3 Kb)   pdf (50.3 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com