LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Affranchissement esclaves

Cours : Affranchissement esclaves. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  21 Février 2019  •  Cours  •  1 417 Mots (6 Pages)  •  215 Vues

Page 1 sur 6

L'affranchissement

Nous allons vous parler de l'affranchissement des esclaves et de la façon dont ils le sont.

L'affranchissement est le fait de redonner la liberté ou de libérer un esclaves par son maître.

Une fois affranchi l'esclave s'appelle un "libre de couleur" et dois prendre le nom et prénom de son maître puisque qu'il devient alors son patron et lui doit aide et assistance. Les affranchis doivent néanmoins rester respectueux envers leur patron et leur sont parfois encore redevable de certaines corvées. Ils pouvaient cependant quand même avoir un métier pour gagné leur vie, certains pouvais être très riches.

Il y avait plusieurs façons de se faire affranchir mais la plus connu et la plus pratiqué était lorsque l'esclave trouvais de l'argent honnêtement, l'apportais à son maître et allait officialiser son affranchissement au secrétariat du bureau de l'Etat civil.

Où se déroulait une cérémonie, devant un magistrat, le maître touche la tête de son esclave avec une baguette appelée vindicta en disant : « je dis que cet homme est libre !» les esclaves étaient sur les genou et une fois qu'ils étaient debout ils étaient libres.

Les esclaves pouvaient aussi être affranchis de différentes manières comme à la mort de leur maître si cela étais écrit dans le testament ou encore en rendant un service exceptionnel ou alors si l'on écrivais son nom sur la liste des citoyens (cent, seulement tous les 5ans), ou encore s'il parvenait à revenir sur sa terre d'origine, son statut d’esclaves est donc annulé.

Par contre seul les maîtres de plus de 20 ans pouvaient affranchir des esclaves de plus de 30 ans, si cette loi n’étais pas respectée alors le libre de couleur était libre jusqu’à sa mort et lors de son décès tous des biens étaient redonner à son ancien maître. Les esclave qui étaient alors affranchi sans prendre compte de cette loi était donc appeler latin junien et ne possédais que quelques droits, des droits latins.

Pour récolter l'argent qui leur était nécessaire pour se faire affranchir, les esclaves pouvaient bénéficier de l'aide de leur famille pour leurs envoyer de l'argent. Ils pouvaient aussi vendre le surplus de leur potager personnel et des objets manufacturés dans des marchés mais, seulement avec l’accord écrit de leur maître.

Le maître a un rôle plutôt majeur dans l'affranchissement de son esclave car il doit donner son accord avant que l'esclave n'aille au bureau de l'état civil.

Pour citer Wikipédia, " Il existe un avantage financier pour le maître : les sénateurs ne peuvent faire du commerce, alors ils utilisent un affranchi qui va leur servir de prête-nom pour exercer des activités financières."

Un prête-nom, c'est un terme qui désigne une personne dont le nom apparaît sur des documents à la place du réel instigateur. Il es juridiquement responsable et assume entièrement et personnellement les charges du contrat.

Analyse de source :

Le Code Noir a été écrit par le ministre Jean-Baptiste Colbert

(1619-1683) puis terminé par son fils le marquis de Seignelay

(1651-1690) et il fut promulgué par Louis XIV en 1685.

Sur le point de vue religieux, le code noir de 1685, applique le principe chrétien de l'égalité existentielle de tous les hommes, au-delà de leurs classes sociales ou leurs races.

Il insiste à baptiser les esclaves, à les instruire et à leurs offrir une éducation. On peut en conclure que les rédacteurs de cet ouvrage pensaient que les hommes de couleurs étaient des personnes humaines qui avaient une âme.

(Le Code Noir sert de règlements pour le gouvernement et l'administration de justice et pour la police des îles française de l'Amérique, et aussi pour la discipline et le commerce des esclaves). (texte officiel composé d'articles de Lois)

Il était principalement destiné aux esclaves et à leurs maîtres durant les traites négrières jusqu'à l'abolition de l'esclavagisme en 1848. Il fut ensuite utilisé par les historiens. Maintenant toutes personnes intéressées par le commerce d'esclaves peut se procurer un exemplaire du Code Noir en livre ou même en document PDF.

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (42.1 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com