LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

10 dates importantes dans l'agriculture de 1900 à nos jours

Chronologie : 10 dates importantes dans l'agriculture de 1900 à nos jours. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2019  •  Chronologie  •  1 588 Mots (7 Pages)  •  160 Vues

Page 1 sur 7

Quels pouvoirs pour les ONG sur la scènes internationales ?

Les Organisation non gouvernementales font une apparition tardives dans les relations internationales à la fin du

XXème siècle. Elles sont qualifiées par l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan à l’occasion de la conférence

d’adoption du statut de Rome de « cinquième puissance » et, sont selon le fondateur de Médecin sans frontière,

Bernard Kouchner, « celles qui amèneraient le développement ». De fait, ces institutions privée à but non lucratifs

sont indépendantes financièrement et politiquement. Elles reposent en grande partie sur des fonds privées (tel que

les dons et les œuvres de charité) même s’il arrive que certaines d’entre elles reçoivent une subvention de l’état.

Leur création témoigne de la capacité de l’homme à agir face à une situation qu’il considère intolérable. Si elles

jouent un rôle récent dans les relations internationales, elles connaissent cependant une croissance importante.

Portée par le dynamisme de la société civile, les ONG restent majoritairement un phénomène du nord

démocratique.

Mais aujourd’hui, alors que la croissance des ONG leur permet d’occuper le devant de la scène internationale, que

leur champ d’intervention s’étend au monde entier et que leur influence leur permet de faire porter la voix des plus

vulnérables, elles courent cependant le risque d’être instrumentalisées.

Si elles mènent des actions dans de nombreux domaines et dans différents pays, jusqu’ou

leur pouvoir s’étend ?

I-Affirmation d’un nouvel acteur :

Les ONG sont dorénavant nécessaires dans le monde complexe qu’est le nôtre : les inégalités persistent voire

progressent, les conflits s’enlisent, les catastrophes naturelles sont amplifiées par le réchauffement climatique, et les

ONG apparaissent alors comme une solution évidente, auquel la société ne peut être qu’en faveur.

A) Une montée en puissance des ONG :

Les ONG se multiplient au XXème siècle. Si beaucoup sont nationales, elles jouent cependant indirectement un rôle

sur la scène internationale. On compte aujourd’hui près de 30 000 ONG, dont 3000 en France.

Leur omniprésence s’explique par leur grande diversité : elles peuvent avoir un objet économique et professionnel,

mais, les plus actives sur la scène internationale restent celles qui sont tournées vers des causes humanitaire (depuis

la première convention de Genève en 1864 à la création de Médecin sans Frontières en 1971) mais également celles

tournées vers la protection des droits fondamentaux (en 1961, Amnesty International est créé au Royaume Unis, et

en 1988, c’est Human Rights Watch aux Etats Unis) ou encore tourné vers l’environnement (Greenpeace crée au

Canada).

En entrant dans un monde de plus en plus connecté, le rôle des ONG apparait comme fondamental. Cette montée en

puissance s’explique en partie par une critique de l’état que les ONG établissent ; amenant ainsi à un changement de

logique.

B) Qui propose une nouvelle conception des relations internationales.

Elles promeuvent une logique différente de celle des états. Il s’agit de défendre de nouvelles valeurs. Leur diplomatie

concurrence alors la diplomatie étatique. En effet, si les états agissent au détriment de la population, les ONG ont

quant à elles ont pour objectif, l’amélioration des conditions de vie de la population mondiale. Cela explique en

partie qu’elles favorisent la solidarité au détriment de la compétition, à l’inverse des états. Elles défendent de

nouvelles valeurs, que les citoyens recherchent, prétendant que l’état ne leur apporte pas. Ainsi, en ayant une

stratégie différente de celle d’état, elles s’imposent dès 1960 comme des acteurs emblématique de la scène

internationale. Des acteurs du multilatéralisme notamment, ce qui explique qu’on les retrouve dans de nombreuses

conférences internationales.

II- Qui a un réel pouvoir d’influence.

A) Leur stratégie d’influence :

Leur stratégie d’influence résulte du fait qu’elles utilisent la solidarité comme technique d’action sur la scène

internationale. Elles s’imposent face au rôle de l’état, et marque donc le recul d’une société dominée par le rôle de

l’état. En effet, le pouvoir d’influence des ONG se traduit d’abord par une action concrète sur le terrain. Et sont

rendu incontournables dans ces interventions. Les ONG mènent des projets en matière de développement,

représentant 10% de l’Aide Publique au Développement (APD), et lancent des actions médiatiques. Elles tentent

souvent de résoudre des crises humanitaires. Exemple du mythe fondateur de Médecin sans Frontière, lors de la

guerre du Biafra en 1967. Enfin, les ONG contribuent à défendre et propager les droits de l’homme, mais aussi la

liberté de presse (rôle de Reporters sans frontières)

Ainsi, le pouvoir des ONG se traduit par leur capacité d’influence mais aussi de lobbying :

...

Télécharger au format  txt (11.5 Kb)   pdf (56.1 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com