LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'exposition Coloniale De 1931

Mémoires Gratuits : L'exposition Coloniale De 1931. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  13 Avril 2012  •  886 Mots (4 Pages)  •  1 192 Vues

Page 1 sur 4

L’exposition coloniale de 1931

Document: Affiche de l'exposition coloniale de Vincennes à Paris, en 1931

1) L’auteur de cette affiche s’emploie à représenter la diversité de l’empire colonial français de différentes façons.

Tout d’abord, le visiteur remarque immédiatement les quatre personnages dessinés, bien représentatifs des colonies françaises : on reconnaît un touareg, qui s’apparente aux régions Nord Africaines (on sait en effet que le Maroc, l’Algérie et la Tunisie notamment faisaient partis des colonies françaises en 1931), un homme Africain qui symbolise par exemple le Cameroun, le Congo ou bien le Togo (des colonies françaises également), un homme, Indochinois ou peut-être Cambodgien, et un quatrième personnage représentant probablement une des villes indiennes qui appartenaient à la France comme Pondichéry ou Chandernagor. Les personnages de l’affiche illustrent donc bien la diversité de l’empire colonial français, ils sont de plus situés au milieu de l’affiche et en occupent les trois quarts : ils sont la première chose que le visiteur observe sur cette affiche. On note également que chaque personnage porte l’habit traditionnel de son pays, ce phénomène est peut-être même utilisé à l’excès : il s’agirait presque de « clichés » permettant au visiteur d’apprécier naïvement l’exotisme de ces pays sous le joug de la France (la coiffure frisée, les yeux bridés, les longs cheveux, le visage camouflé,...).

On remarque que l’arrière-plan permet également à l’auteur de l’affiche d’appuyer sur le fait que ces territoires d’outre-mer ont certes, une identité culturelle mais qu’ils sont désormais français : on aperçoit en effet des monuments arabes (religieux ? un minaret ?) mais sur lesquels flotte le drapeau français, représentatif de l’autorité et de la puissance que la métropole exerce sur chacun de ses territoires.

Pour terminer, on peut étudier le texte de cette affiche : elle s’intitule « EXPOSITION COLONIALE INTERNATIONALE, PARIS 1931 » mais comporte également, de part et d’autre du dessin l’expression « LE TOUR DU MONDE EN UN JOUR » qui renvoie implicitement au célèbre roman de J. Vernes Le Tour du monde en 80 jours. Cette référence littéraire permet certainement d’instaurer au cœur du phénomène de colonisation une notion d’aventure, un caractère innovant et inventif. L’auteur de l’affiche modifie l’expression, probablement pour appuyer sur le fait que l’exposition permet de se rendre compte de l’histoire de la colonisation française en seulement quelques regards et que le visiteur « voyage » en une seule visite.

2) L’artiste a préféré représenter des êtres humains plutôt qu’une faune et une flore exotique. En fait, c’est probablement parce que l’empire colonial français, c’est avant tout une emprise et une autorité exercé sur un peuple qui s’en retrouve alors « élevé ». Ainsi que l’a exprimé Jules Ferry, les Européens ont le devoir de civiliser les « races inférieures ». Le principe d’assimilation a été au cœur de la colonisation française : il s’agit d’élever les populations colonisées (considérés comme

...

Télécharger au format  txt (5.9 Kb)   pdf (82.3 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com