LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quoi peut-on dire que Cérès est un mythe?

Dissertation : En quoi peut-on dire que Cérès est un mythe?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  22 Septembre 2012  •  Dissertation  •  1 693 Mots (7 Pages)  •  1 085 Vues

Page 1 sur 7

Ceres (LATIN)

Démeter (grec)

Problématique :

En quoi peut-on dire que Cérès est un mythe ?

SOMMAIRE

L’origine de Cérès page 1

Ses relations amoureuses page 2

Ses légendes page 2

L’enlèvement de Perséphone (lié à la naissance des saisons)

Autres mythes

Culte page 4

Iconographies page 4

Sources antiques page 5

Introduction :

Selon les romains, tout phénomène naturel, animé ou inanimé, a son génie et le nombre des dieux qui présidaient à toute chose, était pour ainsi dire infini.

Plusieurs auteurs anciens, entre autres Varron, s'efforcèrent de classer logiquement ces divinités romaines dans différentes catégories : dieux du ciel - dieux de la terre - dieux des enfers. Parmi les dieux terrestres se trouve la déesse Cérès, que nous avons sélectionné pour notre exposé. Afin de mieux connaitre cette déesse, nous avons choisit de répondre à la question suivante : « En quoi peut-on dire que Cérès est un mythe ? »

Afin de répondre à cette problématique, nous avons choisis de relater l’origine de Cérès, d’évoquer ses relations amoureuses et d’exposer ses légendes à l'aide de deux parties distinctes. Ensuite nous montrerons dans quel culte Cérès est présente et pour finir, nous verrons certaines photographies représentatives de Cérès ainsi que quelques sources antiques.

L’origine de Cérès

Cérès (qui en latin signifie « céréales ») apprit aux hommes l'art de cultiver la terre, de semer, de récolter le blé, et d'en faire du pain, ce qui l'a fait regarder comme la déesse de l'agriculture.

Elle était la fille de Saturne (dieux du temps) et Ops (déesse protectrice de l’agriculture), elle est la sœur d’Héra (déesse du mariage légitime), d’Hestia (déesse du feu sacré et du foyer), de Poséidon dieu des mers et des océans en furie), d’Hadès (maître des Enfers) et de Zeus (roi des dieux).

Les cinq premiers enfants de Saturne et de Ops furent avalés par leur père et c’est grâce à leur mère Ops et à leur frère Zeus qu’ils furent régurgités.

Cérès fait partie des douze Olympiens même si elle préférait résider à Eleusis au contact de la terre que sur l'Olympe.

Cérès est habituellement représentée sous l'aspect d’une belle femme, d'une taille majestueuse, d'un teint coloré : elle a les yeux langoureux, et les cheveux blonds retombant en désordre sur ses épaules.

Outre une couronne d'épis de blé, elle porte un diadème très élevé. Parfois elle est couronnée d'une guirlande d'épis ou de pavots, symbole de la fécondité. Elle a la poitrine forte, les seins gonflés ; elle tient de la main droite un faisceau d'épis, et de la gauche une torche ardente. Sa robe tombe jusque sur les pieds, et souvent elle porte un voile rejeté en arrière.

Ses relations amoureuses

Amours

Histoires

POSEIDON

Poséidon la convoita mais elle se transforma en cavale et se mêla aux juments du roi Oncos. Le maitre des eaux à son tour prit la forme d'un fougueux étalon et la rendit mère du cheval Arion.

ZEUS

Cérès se refusa à Zeus qui lui arriva à ses fins en se transformant en taureau et la rendit mère de Proserpine.

MACRIS

Cérès tomba amoureuse de Macris, une nymphe de Corcyre et par amour pour elle, elle enseigna l'art des semailles et de la moisson aux Titans sur son île appelée Drépané (la faux).

IASION

Lors d’un mariage, ils se glissèrent hors de la maison et s'unirent dans un champ trois fois labouré. Cette union donna naissance à Ploutos et Philomélos.

III. Ses légendes

L’enlèvement de Proserpine (lié à la naissance des saisons)

Cérès eu une fille avec son frère Zeus, Proserpine. Qu'ils placèrent sous la surveillance des Océanides, filles d’Océan et de Téthys. Devenu alors une jolie femme elle échappa à leur surveillance pour aller cueillir des fleurs et elle fit prise par Hadès, son oncle, pour en faire sa femme. Elle demanda de l'aide à son père mais en vain.

Cérès resta 9 jours sans dormir ni manger. C'est dans la douleur qu'elle vint se réfugier chez les humains sous l'apparence d'une vielle femme.

Par la suite, Cérès rendit les terres stériles ce qui empêcha les plantes de pousser.

Face aux menaces de famine qui pesaient sur les humains, les dieux lui demanda de laisser germer les plantes, elle accepta à condition de revoir sa fille. Zeus demanda à son frère de relâcher Proserpine. Il accepta mais en cadeau d’adieu lui fit gouter une grenade, symbole de l’indissolubilité du mariage.

Ce qu’ignorait Proserpine, c’est que quiconque mangeai au royaume des morts devait y rester pour toujours. Alors, Zeus décida, avec l’accord d’Hadès, que Proserpine passerait les 2/3 de l’année sur l’Olympe avec sa mère et retournerait vers son mari le reste de l'année

Ainsi naquirent

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (113.9 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com