LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La musique au Moyen Âge

Étude de cas : La musique au Moyen Âge. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  3 Mai 2021  •  Étude de cas  •  461 Mots (2 Pages)  •  20 Vues

Page 1 sur 2

Moyen-Age :

DIAPO 1 : Présentation du Moyen Age

La période du Moyen Age se situe entre 476 avec la chute de l’empire Romain et finit en 1492, année de la découverte de l’Amérique de Christophe Colomb. Au début de cette période, la musique se transmettait oralement. Cette transmission était difficile à cause des problèmes de mémorisation, cette difficulté favorise l’émergence d’un codage musical. C’est la naissance des partitions.

PHOTO

C’est au IX ème siècle qu’apparaissent les « neumes » qui veut dire en grec « signe ». C’est les signes placés au dessus des paroles. Ça donne des indications sur la mélodie.

DIAPO 2 : Le chant religieux

Au Moyen Age, l’Église Catholique est très influente. Le clergé détient un pouvoir énorme sur l’ensemble de la population. La population étant principalement analphabète, ce sont les moines qui écrivent et composent les chants religieux sur des parchemins.

PHOTO

Enluminure représentant des moines chantant.

(Enluminure : décoration faite à la main sur un manuscrit)

PHOTO

Au 6eme siècle, le pape Grégoire le grand (540-604) veut réorganiser et harmoniser la liturgie catholique* qui pouvait utiliser des chants très différents en Europe.

Il impose alors ce qu'on appellera "le chant grégorien" dans toute l'Europe. Le chant grégorien est un chant à cappella, à l’unisson et chanté uniquement par des hommes. Les paroles sont tirés des livres sacrés (évangiles, testaments, bible).

Dorénavant, les moines du continent doivent chanter sur les mêmes textes religieux et les mêmes mélodies.

ÉCOUTE YouTube : « Gregorian chant – Te Deum »

La musique sacrée évolue à partir du 9ème siècle avec l’ajout d’un bourdon, de voix parallèles et contraires, le chant grégorien n’est pas aboli pour autant. Ces premières polyphonies s’appellent des Organums.

DIAPO 3 : Le chant profane

Jusqu'au 12 ème siècle, les seules musiques du Moyen Age que nous connaissons sont sacrées. Il ne nous reste pas de traces écrites de la musique profane avant cette date. Non pas qu’elle n’existe pas, elle n’est seulement pas écrite.

C’est une musique qui a pour unique objet de distraire, cette musique est non religieuse. Elle est développée par les troubadours et les trouvères*. Les troubadours sont des compositeurs, poètes et musiciens qui interprète ou font interpréter ses œuvres par des musiciens ambulants. Ces musiciens ambulants transmettent les œuvres des troubadours en se déplaçant de village en village pour amuser et faire danser des habitants.

Les œuvres des troubadours ont pour thème l’amour et la chevalerie. Elles sont souvent accompagnés par des instruments.

PHOTO

Poème

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (41.7 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com