LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le principat d'Auguste, un pouvoir républicain ou monarchique?

Dissertation : Le principat d'Auguste, un pouvoir républicain ou monarchique?. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  18 Janvier 2020  •  Dissertation  •  2 849 Mots (12 Pages)  •  23 Vues

Page 1 sur 12

Le Principat d'Auguste : un pouvoir républicain ou monarchique?

Introduction

A la suite de son accession à la fonction de président en 2017, et notamment suite à son discours de victoire au Louvre chargé de mise en scène, de nombreux observateurs ont donné le surnom de « président jupitérien » à Emmanuel Macron, qu'il avait lui-même évoqué une année auparavant en disant : « La france a besoin d'un chef d'état jupitérien ». Il incarne ainsi le retour d'un président fort, et marque par cette symbolique une personnification et une verticalité du pouvoir. Cependant une autre figure antique, et cette fois ci non-mythologique, à laquelle on a tendance à le comparer est Octave Auguste. En effet, ce dernier, fils adoptif de César et son héritier spirituel, incarne également une figure jeune et rassembleuse qui s'affranchit des partis (toute proportion gardée pour Parti) et des clivages politiques. Il est considéré comme le fondateur de l'Empire romain par l'instauration d'un nouveau régime politique qui se sert des institutions républicaines déjà existantes : le Principat, qui s'avérera par la suite être un système monarchique. La nature du pouvoir politique d'Auguste est un sujet important de débat entre les historiens. Si des théories anciennes considèrent l'exercice d'un pouvoir républicain, on peut dire aujourd'hui qu'Auguste a bien mis en place une monarchie qui n'a cependant jamais porté ce nom. Mais comment Auguste s'est-il servi de la république existante pour instaurer progressivement une monarchie ? Nous verrons qu'il s'est imposé comme une figure divine et protectrice de Rome, qu'il a opéré une apparente restauration de la république mais que cela a permis à la mise en place d'un système monarchique.

I Auguste s'impose comme une figure divine et protectrice de Rome

A/ Figure victorieuse et pacificatrice

Auguste arrive au pouvoir après une période de grands troubles dans l'Empire romain : les guerres civiles, durant environ un siècle commençant avec l'épisode des frères gracques en 130 avant JC et s'achevant avec la victoire d'Octave, futur auguste, sur Marc-Antoine à la bataille d'Actium en 31 avant JC. Cette période d'extrême violence qui a vu l'affrontement de grands généraux romains a épuisé la population romaine qui cherche maintenant plus l'attachement à une figure forte et protectrice. Auguste va donc profiter de cet état des lieux pour affirmer son autorité et sa légitimité. Cette affirmation va se faire avant même sa victoire définitive contre Marc-Antoine. En effet dès la création du second triumviat, alliance politique entre Octave, Marc-Antoine et Lépide (qui était grand pontife) en 43 avant JC, il s'impose comme une figure incontournable de la vie politique romaine malgré son jeune age (19 ans). Lépide va très rapidement être éclipsé en terme d'importance, et Octave va profiter de l'éloignement de Marc-Antoine de Rome pour dégrader son image et se présenter comme un sauveur. En effet Marc-antoine s'étant installé à Alexandrie et s'étant marié avec Cléopatre, reniant son ancienne femme, Octavia, la sœur d'Auguste, et apparaissant comme perverti par la culture orientale, va habilement être désigné comme un ennemi pour Rome qui aurait projeté de conquir la cité avec ses troupes. Avec la victoire finale à Actium en 31 av JC Auguste se présente ainsi comme une figure à la fois forte mais également pacificatrice. Va notamment se voir octroyer le droit de porter la couronne civique (couronne de chêne), qui correspond à une récompense donnée aux généraux ayant sauvé Rome.

En 29 avant JC, il a également droit à un triomphe, ce qui le met au niveau de grands généraux romains comme Pompée ou encore César.

Octave va également effectuer des actions concrètes qui vont justifier sa position de protecteur de Rome. C'est notamment le cas en 22 avant JC, où à la suite d'une grande famine qui frappe Rome du fait du manque d'approvisionnement en blé (la population menace de bruler les sénateurs, qui en appellent à Auguste pour la préfecture de l'annone (gérer l'approvisionnement), mission qu'il va parfaitement remplir, et donc va apparaître de plus en plus populaire.

Un autre moyen de s'affirmer va être son identification à des grandes figures de généraux victorieux, avec notamment celle d'Alexandre le Grand. En effet en rentrant de la bataille d'Actium il s'arrête devant la tombe du grand conquérant oriental, lui rendant hommage et se mettant dans sa filiation.

B/ Une figure sacrée

Auguste va également s'associer à d'autres grandes grandes figures antiques pour nourrir un autre aspect de son image : celle d'un personnage sacré. Tout d'abord, il va se présenter comme le fils de César et son héritier spirituel. Cela lui permet à la fois d'affirmer sa grandeur victorieuse (césar est un des plus grands généraux), mais aussi comme un descendant d'un homme au dessus des autres : César se prétendait lui-même descendant de Vénus, et atteignit un statut d'être au dessus des hommes, avec notamment le rôle de grand pontife. Un culte à César va également être introduit.

Cela permet à Auguste de « prendre les bons cotés de césar », sa grandeur militaire et son caractère sacré, tout en montrant une politique qui semble moins aspirer à un pouvoir monarchique.

Il va également s'associer lui-même à des figures divines, et notamment à apollon.

Dieu grec à la base, il devient le symbole du pouvoir augustéen. Lien très fort avec cette divinité : la bataille d'Actium se serait déroulée sous un le regard d'un temple à Apollon, les poètes interprétant ce signe comme un élément important dans la victoire d'Auguste, qui aurait été soutenu par les dieux. A la suite d'un incendie provoqué par la foudre dans la résidence d'Auguste sur le mont palatin va être érigé un temple à l'honneur d'Apollon, et en 17 avant JC les jeux séculaires se passeront sous les hospices de cette divinité.

12 avant JC Octave récupère le titre de grand pontife à la suite de la mort de Lépide. Devient donc le chef de la religion romaine, et par conséquent il détient une autorité religieuse qui l'élève encore plus en tant que lien entre les hommes et les

...

Télécharger au format  txt (18.1 Kb)   pdf (55.9 Kb)   docx (556.7 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com