LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Mariage Dans Une Si Longue Lettre

Dissertation : Le Mariage Dans Une Si Longue Lettre. Recherche parmi 230 000+ dissertations

Par   •  2 Mai 2013  •  233 Mots (1 Pages)  •  3 921 Vues

Jessica Le Meur

Professor McClure

FR 596

31 March 2004

Reconciling Islam, Modernity, and Tradition in Mariama Ba’s Une Si Longue Lettre

Mariama Ba souhaiterait réconcilier l’Islam, le modernisme et la tradition dans son roman, Une Si Longue Lettre. Son but est de montrer à son lecteur que cette réconciliation peut s’effectuer à travers l’écriture. Son roman souligne que la littérature peut représenter et défendre ceux qui sont opprimés et mis au silence (Francophonie et Indépendences » 1033).

« Puissance des livres, invention merveilleuse de l’astucieuse intelligence humaine. Signes divers, associés en sons ; sons différents qui moulent le mot. Agencement de mots d’où jaillissent l’Idée, la Pensée, l’Histoire, la Science, la Vie. Instrument unique de relation et de culture, moyen inégalé de donner et de recevoir. Les livres soudent des générations au même labeur continu qui fait progresser. Ils te permirent de te hisser. Ce que la société te refusait, ils te l’accordèrent » (Bâ 66).

En sachant décrire par l’écriture la place faite aux femmes dans leurs sociétés, la femme (africaine) peut s’assurer son droit à une place dans le domaine public tout en gardant sa légitimité traditionnelle au sein du domaine privé. Par domaine public, j’entends la vie orientée vers l’extérieur, vers le monde moderne, un monde majoritairement masculin, viril où les relations se construisent entre hommes tandis que par domaine privé j’entends la place traditionnelle accordée aux femmes dans les sociétés africaines, c’est le domaine

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com