LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Contexte Des Relations Internationales

Dissertations Gratuits : Le Contexte Des Relations Internationales. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  22 Février 2013  •  782 Mots (4 Pages)  •  684 Vues

Page 1 sur 4

Chapitre 1 : Le concert européen jusqu’à la fin de la 2GM

La spécificité à cette période est le fait que la société à l’époque est d’abord, une société entre états européens donc pas international, on va s’apercevoir qu’avec les 2GM on va dépasser le cadre européen, l’Europe doit aller au-delà ce qui provoquera le phénomène d’universalité.

Section 1 - Un monde européen homogène qui domine

§1 : Un monde européen homogène avec un concert européen

A l’époque se développe le droit public de l’Europe parce qu’on a une communauté de valeurs entre les états européens, au niveau culturel, social, politique et cette homogénéité va favoriser une coopération renforcée entre ces états européens. Elle va se retranscrire dans le concert européen qui mettra assez rapidement un véritable impérialisme de la part des états appartenant à ce continent européen.

Ancré dans une tradition religieuse commune, les plus anciens étaient la France, l’Angleterre, le St Empire romano germanique et les successeurs des monarchies européennes, on a aussi une langue commune, du fait de cela apparait le droit public européen, dans ce droit, on retrouve des règles d’ordre diplomatique et des règles juridiques contraignantes sur les rapports juridiques et commerciaux entre ces différents états. C’est dans ce droit que réside les racines du droit international contemporain. A l’époque, les sources n’étaient que coutumières, on trouve parmi ces règles, les grands principes toujours en vigueur aujourd’hui comme le principe de liberté en haute mer, le principe de PACTA SUNT SERVANDA quand l’état s’engage dans un traité il est obligé de respecté les obligations, le principe de non ingérence à l’intérieur d’un état, le principe de souveraineté des états. L’idée qui prédomine à l’époque est de préserver l’équilibre européen, évider qu’il y ait un mécanisme de domination d’un état sur les autres, pour maintenir la stabilité interne comme externe de ces états européens. Ce principe de l’équilibre européen s’est confronté à un autre principe, le principe des nationalités cad l’idée qui doit prévaloir c’est l’état nation, qui défend l’idée qu’un état = une nation, il faut une uniformité. Ce principe va crée des conflits, car entre les nations il y aura des désaccords, ce qui marquera la fin de concert européen. Le congrès de Vienne en 1814-1815, censé régler le sort des guerres napoléoniennes, on va reconstruire d’une certaine manière toutes les frontières de l’Europe, c’est l’occasion pour les états européens de se poser d’autres questions notamment juridiques, sur l’abolition de la traite des noirs, l’idée d’une neutralité de la Suisse, c’est un congrès important, montre que les états entre eux doivent essayer de coordonner leur action et émettre des lignes de direction communes. On s’est dit qu’il faudrait créer un organe collégial pour s’occuper des affaires du monde, les états se sont dit de se réunir régulièrement pour discuter ensemble des conditions de la paix et de la stabilité en Europe, réunion des grandes puissances européennes. La France a rejoint ces réunions dès 1818. Ce gouvernement de fait on a l’impression de le retrouver, ex : le

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (73.5 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com