LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le continent plastique

Étude de cas : Le continent plastique. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  16 Février 2020  •  Étude de cas  •  421 Mots (2 Pages)  •  33 Vues

Page 1 sur 2

Le 7ème Continent ou Continent plastique

1° Qu’est-ce que le continent plastique ?

Le continent plastique ou le « 7ème continent » est un « continent » fait à partir d’environ 1 800 milliards de déchets plastique soit 6 fois la superficie de la France. On y retrouve des sacs ,des bouteilles ,des mégots de cigarette ,des bouchons ,des emballages,  etc....

L’activité humaine et la forte pollution depuis 1997 sont à l’origine de ce phénomène.

Il se forme actuellement entre les côtes du Japon et de l’Amérique du Nord. Dans cette région du globe, les courants tournent dans le sens des aiguilles d’une montre et créent une spirale interminable, un puissant vortex qui fait tourbillonner les déchets en plastique. La couche de plastique peut atteindre à certains endroits une épaisseur de 30 mètres.

D’après une étude publiée en 2018, le continent grossit de jour en jour et mesure aujourd’hui 1,6 millions de km2.

  2° Les conséquences

- les premières victimes de cette pollution : les tortues marines et les oiseaux de mer qui ingèrent et se blessent avec les débris marins. (macro-déchets)

- la migration d’espèces invasives

- la dispersion de polluant chimique (micro-déchets)

 3° Les solutions

Plusieurs solutions plus au moins réalisables existent :

- la création de plastiques biodégradables

Les questions que l’on peut se poser :

Peut-on marcher sur le 7ème continent ?

Le 7ème continent est enfaite une image donnée à des zones de déchets importantes qui ne se voit pas sur des images satellites. Il y a les macro-déchets qui se voient à l’œil nu et les micro-déchets qui sont des particules de plastiques. Donc, non on ne peut pas marcher sur le 7ème continent, c’est une expression.

Est-ce possible de tout nettoyer ?

Théoriquement, le processus de nettoyage serait très long et coûteux, il demanderait une main d’œuvre importante mais en revanche l'idée d'un aspirateur sous forme de drone marin a déjà été imaginée par des étudiants en design de Valenciennes. Objectif : repêcher les plastiques grâce à un engin de 5 m de haut et 3,6 m de diamètre. Le projet est resté, pour le moment, qu’une idée.

Pourquoi personne ne fait rien ?

Tout d’abord, il est très difficile de tout nettoyer de par la taille des déchets et la profondeur à laquelle ils sont.

Bien que représentant une importante superficie de l'océan, c’est une zone peu fréquentée par la navigation. Par définition, dans les eaux internationales, nul n’est contraint à s’engager dans une quelconque forme de dépollution: c’est là une explication possible de l’absence quasi-totale d'initiatives publiques consacrées à la question des macro déchets en pleine mer.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (67 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com