LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Monarchie Absolue

Commentaires Composés : La Monarchie Absolue. Recherche parmi 248 000+ dissertations

Par   •  26 Février 2015  •  777 Mots (4 Pages)  •  532 Vues

Page 1 sur 4

CORRIGE TYPE

Matière : HG20

Devoir n° : 09

Epreuve de recette du : 13/09/13 statut: 81

7HG20CTPA0913

Le sujet interroge sur la place qu’occupe l’année 1789 par rapport à la période de l’Ancien Régime qui correspond à la

monarchie absolue en France, ainsi appelée par opposition à la nouvelle ère politique débutant avec la Révolution française.

Pour aborder cette question, il sera intéressant de se demander en quoi 1789 fut ou non une année de rupture par rapport à

cette période d’Ancien Régime.

Pour cela, nous rappellerons tout d’abord quel est le contexte, à la fois politique, économique et social au début de l’année

1789 en France.

Puis nous présenterons les grands actes politiques qui remettent en cause l’Ancien Régime.

Enfin, nous évoquerons le rôle tenu par le peuple durant cette année 1789.

L’Ancien Régime correspond à une monarchie absolue de droit divin (le roi tient son pouvoir de Dieu) dans laquelle le roi

Louis XVI contrôle le législatif, l’exécutif, le judicaire. Ce pouvoir peut être cependant limité par les lois fondamentales et les

privilèges accordés aux deux ordres que sont le clergé et la noblesse. Le troisième ordre dit Tiers-état ne bénéficie pas de ces

privilèges.

Politiquement, le régime apparaît bloqué, dans l’incapacité de se réformer. Noblesse et clergé refusent la remise en cause de

leurs privilèges (à citer). Pourtant la crise économique et budgétaire qui sévit en France rend indispensable des réformes

capables de la résoudre.

Cette situation, ajoutée à de mauvaises récoltes a des conséquences graves sur le peuple qui souffre de la disette.

Des contestations montent attisées par les intellectuels diffusant les idées des Lumières (citer quelques noms), relayées par la

bourgeoisie urbaine qui dénonce les privilèges auxquels elle ne peut accéder. Le peuple a faim et provoque des émeutes.

L’Ancien Régime, dans l’incapacité de se réformer, va être à l’origine de sa propre destruction.

En 1789, le roi convoque des États généraux, vieille assemblée réunissant les trois ordres dans l’espoir d’obtenir leur appui

pour sortir le pays de la crise. La préparation des débats est précédée de la rédaction des cahiers de doléances pour chaque

ordre et remis ensuite au roi (évoquer brièvement leur contenu). Ces États généraux réunis à Versailles sont un échec. Les

députés du Tiers se proclament Assemblée nationale et font le serment le 20 juin 1789 de donner une Constitution à la France.

Le

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (74.5 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com