LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de révision - La Première Guerre Mondiale

Synthèse : Fiche de révision - La Première Guerre Mondiale. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  26 Août 2021  •  Synthèse  •  488 Mots (2 Pages)  •  42 Vues

Page 1 sur 2

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE – FICHE DE REVISIONS

 

LES CAUSES:

-D’importantes rivalités entre pays européens: rivalités coloniales, économiques, industrielles etc.

-Des courants nationalistes puissants et omniprésents.

-Des tensions entre la France et l’Allemagne depuis la guerre de 1870 et la perte de l’Alsace-Moselle.

-Un système d’alliances complexe entre tous les pays européens.

-L’assassinat de François-Ferdinand, héritier  par un nationaliste serbe à Sarajevo = la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

LES ACTEURS:

La première guerre mondiale voit s’affronter deux camps: la Triple Entente et la Triple Alliance. C’est surtout l’affrontement entre deux conceptions opposées de l’État:

-les Etat-Nations d’un côté, avec la France et la Grande-Bretagne par exemple.

-Les empires multiethniques de l’autre, comme l’Empire austro-hongrois ou l’Empire ottoman.

-Les Alliances :  

1882 Triple Alliance All + Autriche-Hongrie + Italie

1907 Triple Entente  France + Ru + Russie

+ alliances dans les Balkans   Serbie + Russie

-Une guerre totalisante: tout et tout le monde tend à être impliqué dans cette guerre.

=> Guerre mondiale, implication des colonies («tirailleurs sénégalais» pour la France)

=> L’arrière est aussi impliqué que le front, la guerre se diffuse dans la société: femmes travaillent pour remplacer les hommes, nombreuses victimes civiles, logique dite «d’union sacrée» etc.

=> Mobilisation économique, scientifique et industrielle au service de la guerre: grands emprunts, conversion d’usines en usines d’armement, recherche consacrée à la mise au point de nouvelles armes etc.

=> Mobilisation des esprits: propagande, «bourrage de crâne», censure.

-Une brutalisation des sociétés : concept développé par l’historien américain George Mosse qui évoque les traces psychologiques laissées par le conflit et l’idée d’un traumatisme et d’une banalisation de la violence liée à la guerre.

=> Guerre très violente, des assauts répétés, vie dans les tranchées, mort omniprésente.

=> Premier génocide de l’histoire: celui des Arméniens en 1915 dans l’empire ottoman.

-Un consentement massif des populations: peu d’oppositions à la guerre, idée d’un consentement, fabriqué par la propagande notamment. Cela expliquerait le peu de mutinerie.

LE BILAN:

-Une paix fragile: la paix trouvée en 1918 semble très précaire.

=> traités de paix font naître de nombreuses nouvelles frontières en appliquant «le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes», c’est-à-dire le droit de chaque peuple de disposer d’un Etat.

=> Traité de Versailles entre France et Allemagne négocié en l’absence des Allemands, conditions très lourdes pour l’Allemagne qui doit payer des sommes très importantes, son territoire est partiellement occupé par l’armée française et surtout, l’article 231 oblige l’Allemagne à reconnaître qu’elle seule est responsable du conflit.

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (94.2 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com