LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de lecture

Fiche de lecture : Fiche de lecture. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  3 Octobre 2015  •  Fiche de lecture  •  2 197 Mots (9 Pages)  •  272 Vues

Page 1 sur 9

Le père Goriot, Honoré de Balzac

Cette fiche de lecture se base sur Le père Goriot, Honoré de Balzac. Edition Hatier Classiques & Cie Lycée (2011).

II. L’auteur

Honoré de Balzac né à Tours le 20 mai 1799 était un romancier, dramaturge, journaliste, imprimeur et critique littéraire français. Dès ses 16 ans Balzac vit à Paris. Il étudie le droit puis se passionne pour la littérature et la philosophie. Cromwell (1820) fut le premier essai qu'il écrivit mais cette tragédie ne reçut que peu d'encouragements par la famille et les amis. C'est pourquoi il produit ses premières œuvres en partenariat avec d'autres auteurs et sous un pseudonyme. Il tente en 1828 de créer une imprimerie qui fera faillite deux ans plus tard. Cela le pousse à reprendre l’écriture et il connait un certain succès avec La physiologie du mariage (1829) et Les Chouans (1829), il adhère alors à la Société des Lettres de France.

Il publie quatre-vingt-onze romans et crée plus de deux milles personnages. Les plus connus sont Eugène de Rastignac et le Père Goriot. Sa plus grande œuvre est la Comédie humaine, elle regroupe certaines de ses œuvres selon des thématiques. N’ayant pu vivre de sa plume, Balzac était un homme surendetté et il passa sa vie à échapper à ses créanciers. Il mourut en 1950 à cause de sa santé qui s’était détériorée par son acharnement à écrire et la caféine pour stimuler son imagination.

Balzac est aujourd’hui l’écrivain le plus emblématique du roman français. Le roman balzacien se fonde selon une construction rigoureuse avec la description et l’analyse des personnages réalistes. Il évoque les changements qui se produisent dans la société française marquée au début du XIXe siècle. Il a donné ses lettres de noblesses au roman, il inspira même Zola, Proust et d ‘autres.

III. Résumé

Le roman commence à Paris durant l’automne 1819 et l’histoire prend place dans une pension bourgeoise : la pension Vauquer. Elle raconte la vie, de 7 pensionnaires et leurs secrets. L’un des pensionnaires, Eugène de Rastignac est un jeune et ambitieux homme issu d’une famille noble. Etudiant en droit, il quitte la campagne, vient à Paris et cherche à faire fortune. Il veut gravir les échelons sociaux et trouver sa place auprès de la haute bourgeoisie. Le plus vieux pensionnaire, le père Goriot est en quelque sorte le bouc émissaire de la pension. Vivant dans la pauvreté il est soupçonné de dilapider son argent en entretenant des femmes. En réalité, il a consacré sa vie à payer leur éducation pour leur donner une place dans la société.

Rastignac tombe amoureux de Anastasie de Restand, l’une des filles du Père Goriot. Vautrin, comprenant les intentions de Rastignac propose de l’aider. Rastignac doit épouser Mlle de Taillefer et Vautrin veut tuer le frère afin de permettre à Rastignac d’avoir un riche héritage et de faire partie de la haute société. Ce dernier refuse et s’engage dans une relation avec Delphine, l’autre fille du père Goriot. Vautrin finit par se faire arrêter.

Le père Goriot tombe gravement malade et meurt en apprenant l’endettement de ses filles et leur situation financières catastrophique. Il meurt aux côtés de son ami Rastignac qui le soutient.

IV. La structure du récit

Le Père Goriot se divise en quatre grandes parties. Dans la première, Balzac décrit la pension. Il place le cadre du roman, présente les personnages, leurs enjeux et qui il sont à travers des descriptions détaillées. Dans la seconde, il se consacre à Rastignac et « L’entrée dans le monde », la troisième à Vauquer « Trompe la mort » et enfin « La mort du père ».

Le père Goriot est doté d’une structure théâtrale :

- une exposition : Balzac dira à la fin du premier chapitre : « ici se termine l’exposions de cette.... tragédie parisienne ».

-une crise brutale : La décision de Eugène de Rastignac (chapitre 2)

-un faux dénouement : (chapitre 3) qui correspond à l’arrestation spectaculaire de Vautrin

-un véritable dénouement : avec la mort de Goriot lorsque il apprend la situation financière de ses filles (chapitre 4).

Le lecteur suit aux côtés de Rastignac les péripéties de l’histoire. Le point de vue est omniscient mais le narrateur est extérieur. Ce récit dure environ trois à quatre ans. Nous pouvons le deviner par les indications de temps : « pressé de prendre possession d’une maîtresse l’objet de deux ans de désirs ».

V. Le sujet du livre

Ce roman cherche à nous interroger sur les conditions de vies et les classes sociale durant l’époque de la Restauration, mais aussi sur les classes sociales. Des questions sur le paraître dans la société sont aussi abordées. Vaut-il mieux vivre en toute liberté sans se préoccuper du regard des autres ? ou est-ce mieux de s’intégrer et de se plier aux règles, sous peine de ne pas arriver à son but dans une société ou le paraître règne ? C’est un roman d’apprentissage qui place le lecteur dans une dynamique qui engage son propre devenir. Il permet au lecteur d’évaluer ses conditions et son autonomie sociale face à une société contemporaine et plus en plus mobile et de construire sa propre vision du monde. Ce roman à travers le personnage entre autre de Rastignac, amène aussi à nous questionner sur le principe de hiérarchie dans une société organisée.

VI. Les thèmes

L’argent : Ce thème a un rôle majeur dans cet ouvrage ; il est associé à deux choses opposées : la générosité et le vice. D’une part le Père Goriot qui donne sans compter son argent pour le bonheur de ses filles jusqu'à se ruiner. Il est ensuite associé au vice de Vautrin et de Rastignac qui ne se voient pas comment réussir sans l’argent.

La réussite sociale : Evoqué par le personnage d’Eugène de Rastignac avec sa détermination et sa volonté de gravir les échelons de la société.

L’hypocrisie et la fausseté : Les filles du père Goriot, et surtout Madame de Restaud sont des adeptes de l'hypocrisie. On le remarque lorsqu'elles renient leur père. Ou même à la fin du roman, lorsque le père Goriot meurt, et qu'aucune de ses filles ne vient le voir. Il y a également

...

Télécharger au format  txt (13.5 Kb)   pdf (144.8 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com