LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lettre à Descartes

Dissertation : Lettre à Descartes. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  17 Avril 2012  •  493 Mots (2 Pages)  •  507 Vues

Page 1 sur 2

La distinction entre l'âme et le corps, diminue peu à peu. De plus en plus, au XVIIe siècle, ont créé des machines très performantes et au cours du temps, la science arrive à expliquer le mécanisme de l'homme. Nous vivons selon deux principes vitaux : notre esprit pense et notre corps matérialise. Soit les deux sont confondus ou l'un domine l'autre. Certaines choses qui sont en nous sont difficiles à expliquer par notre esprit ou notre corps. Notre cerveau cache-t-il quelque chose d'inatteignable ? L'esprit, qui nous est réservé et qui nous permet d'être éternels, est-il simple ou est-ce une machine qui meurt avec le reste du corps?

Pour savoir si l'esprit est semblable à une machine, voyons d'abord ce que l'on sait de nous, de quel mécanisme complexe sommes-nous composés. Est-ce que celui-ci est fait comme une machine ? La machine est un ensemble de pièces servant à produire des résultats déterminés. Le cerveau est constitué comme une machine où chaque partie a son utilité. Il a des capacités à accomplir certaines actions comme penser, diriger les gestes du reste du corps. Si l'esprit est uni à l'organisation de notre cerveau, il n'est alors qu'une machine. La moindre action sur notre corps est une conséquence sur notre esprit.

Cependant, lorsque l'homme utilise sont esprit pour produire quelque chose, celle-ci n'a pas spécifiquement de fonction utilitaire, elle est unique dans la chose qu'il veut produire. L'esprit est inexplicable et nous indique ce qui est extraordinaire dans la nature. L'esprit, quoi qu’il soit, n'est pas assimilable à une machine et de plus, le cerveau est plus qu'une simple machine et il est différent de tout corps solide.

Par ailleurs, le cycle de vie d'un être humain ressemble à celui d'une machine autonome dont il est difficile de changer les habitudes. Par exemple, ont se lève tous les matins à une certaine heures, ont se prépare à aller travailler. Ont fait ce rituel tous les jours, c'est devenu une habitude, un mécanisme, si bien que le premier jour de vacances, ont se lève aussi à la même heure que si ont allais travailler. Le cerveau exécute ce qu'il a l'habitude d'exécuter comme une machine. De même qu'un musicien qui joue de la guitare joue parfois sans vraiment y penser, il joue par habitude. Donc ce qui fait que l'homme, que ce soit dans l'art ou dans le quotidien de tous les jours, procède aussi par automatisme et non seulement par réflexion.

Ont utilise notre esprit pour avancer de manière toujours plus performante dans tous les domaines. Ont peut aussi effectuer avec une machine, des tâches compliquées comme des calculs et des travaux de précisions. Mais malgré l'avancement technologique qu'il y a eu depuis plusieurs décennies, les machines ont encore des limites bien qu’elles soient très performantes dans leurs domaines. Ainsi l'esprit a des capacités spécifiques à sa nature que ne peuvent avoir les machines, bien qu’elles soient très perfectionnées, elles sont d'une autre nature que l'esprit.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (53.5 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com