LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le terme du verbe anglais control

Analyse sectorielle : Le terme du verbe anglais control. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  6 Janvier 2014  •  Analyse sectorielle  •  1 589 Mots (7 Pages)  •  436 Vues

Page 1 sur 7

Le terme issu du verbe anglais to manage a une étymologie très ancienne et discutée. L’Oxford English Dictionary fait découler le terme management du vocabulaire français, et plus particulièrement du substantif « mesnage » et du verbe « mesnager » qui, au XIIIe siècle, caractérisent « l'art de gérer les affaires du ménage », c'est-à-dire « conduire son bien, sa fortune et ses domestiques de façon judicieuse » .

En français, cette famille de termes a évolué au fil du temps :

- d'abord pour signifier l'idée d'une gestion des relations à autrui « menée de façon réfléchie et pondérée »,- pour finalement donner à l'époque moderne naissance aux termes ménager et ménagement.

On remarque ainsi que l'étymologie du terme management recouperait celle du terme « éco-nomie » dont l'étymologie grecque (oikos - nomos') signifie que l'on s'intéresse aux « lois qui régissent la gestion domestique ».

Cependant, une autre origine est également évoquée, selon laquelle le verbe français mesnager est un terme d'équitation provenant de l'italien maneggiare, signifiant « tenir en main les rênes d'un cheval » (du latin manus : la main). Par extension, mesnager a peu à peu désigné le fait de tenir les rênes d'une organisation et non seulement d'un cheval. Le terme a subsisté en équitation au travers du mot manège.

Même si le mot « management » est adopté par l'Académie française avec une prononciation francisée, l'Office québécois de la langue française ne recommande pas son emploi2. Par ailleurs, même si l'usage, notamment au Québec, ne dissocie pas toujours les termes « management » et « gestion », ils ne sont pas parfaitement synonymes en France, comme le montrent les titres des manuels couramment utilisés3 :

- le terme « management » désigne plutôt les pratiques et les savoir-faire associés à l'organisation du travail collectif et aux relations humaines, avec une dimension surtout qualitative : management stratégique, management de projet, management participatif, etc.- le terme « gestion » désigne plutôt les techniques de conduite des affaires en général, avec une dimension surtout quantitative : gestion comptable, gestion de patrimoine, contrôle de gestion, etc.Le terme issu du verbe anglais to manage a une étymologie très ancienne et discutée. L’Oxford English Dictionary fait découler le terme management du vocabulaire français, et plus particulièrement du substantif « mesnage » et du verbe « mesnager » qui, au XIIIe siècle, caractérisent « l'art de gérer les affaires du ménage », c'est-à-dire « conduire son bien, sa fortune et ses domestiques de façon judicieuse » .

En français, cette famille de termes a évolué au fil du temps :

- d'abord pour signifier l'idée d'une gestion des relations à autrui « menée de façon réfléchie et pondérée »,- pour finalement donner à l'époque moderne naissance aux termes ménager et ménagement.

On remarque ainsi que l'étymologie du terme management recouperait celle du terme « éco-nomie » dont l'étymologie grecque (oikos - nomos') signifie que l'on s'intéresse aux « lois qui régissent la gestion domestique ».

Cependant, une autre origine est également évoquée, selon laquelle le verbe français mesnager est un terme d'équitation provenant de l'italien maneggiare, signifiant « tenir en main les rênes d'un cheval » (du latin manus : la main). Par extension, mesnager a peu à peu désigné le fait de tenir les rênes d'une organisation et non seulement d'un cheval. Le terme a subsisté en équitation au travers du mot manège.

Même si le mot « management » est adopté par l'Académie française avec une prononciation francisée, l'Office québécois de la langue française ne recommande pas son emploi2. Par ailleurs, même si l'usage, notamment au Québec, ne dissocie pas toujours les termes « management » et « gestion », ils ne sont pas parfaitement synonymes en France, comme le montrent les titres des manuels couramment utilisés3 :

- le terme « management » désigne plutôt les pratiques et les savoir-faire associés à l'organisation du travail collectif et aux relations humaines, avec une dimension surtout qualitative : management stratégique, management de projet, management participatif, etc.- le terme « gestion » désigne plutôt les techniques de conduite des affaires en général, avec une dimension surtout quantitative : gestion comptable, gestion de patrimoine, contrôle de gestion, etc.

En s'efforçant d'améliorer de manière incessante son action, le périmètre de référence du « management » s'est constamment élargi.

La problématique du management s'efforce - dans un souci d'optimisation et d'harmonisation - d'intégrer l'impact de dimensions nouvelles sur l'art de décider et de gérer :

Respect des intérêts et représentations d'un maximum de parties prenantes aux activités du collectif de personnes ou de l'entreprise.

Prise en compte accrue de la dimension temporelle (recherche d'une cohérence possible entre les horizons de gestion à court, moyen et long terme).

Mesure, pondération et responsabilisation des acteurs vis-à-vis du risque.

Collecte de l'information et utilisation des savoirs et compétences de tous et de chacun.

Il est d'usage de distinguer :

La stratégie d'entreprise qui concerne l'adéquation entre les forces et faiblesses d'une

...

Télécharger au format  txt (10.7 Kb)   pdf (113.3 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com