LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La situation des immigrés en France

Dissertation : La situation des immigrés en France. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  20 Août 2012  •  Dissertation  •  499 Mots (2 Pages)  •  1 149 Vues

Page 1 sur 2

La situation des immigrés en France a connu une amélioration notamment en termes d'éducation, et de catégorie d'emploi, cependant ils restent plus vulnérables au chômage et continuent à faire partie des plus défavorisés. Selon une étude de l’INSEE, ils représentent 7,4% de l’ensemble de la population résident en France métropolitaine. Cette immigration à beaucoup changé, ces entrées ont pour motif familial, elle s’explique par la féminisation de la population et les immigrées proviennent de pays de plus en plus lointains. Ces individus vivent plus souvent en couple, notamment avec un enfant, ainsi les couples sont composés d’au moins un immigré. Par la taille de la famille, de la faiblesse de leurs revenus et de leur concentration dans les grandes villes, les immigrés sont locataire notamment du secteur social.

Malheureusement certain rencontrent des problèmes au sein de la société, les immigrés sont plus exposés au chômage que le reste de la population, les femmes immigrées étant en outre moins souvent présentes sur le marché du travail. Ceci est en partie dû à un manque de qualifications. Toutefois, des écarts subsistent à niveau de diplôme équivalent. Ils sont plus marqués pour les diplômés du supérieur. Les qualifications des immigrés, lorsqu'elles existent, bénéficient rarement d'une reconnaissance formelle en France, sauf pour les diplômés du supérieur. Les immigrés éprouvent souvent des difficultés avec la langue française, même si cela ne constitue pas forcément une gêne pour travailler. Une minorité d'entre eux fait état de discriminations.

Ces discriminations ce sont aggravées surtout pour les individus de la « deuxième génération », ces enfants d’immigrés sont les enfants du prolétariat recruté en masse dans les années de prospérité. La plupart d’entre eux sont nés en France et possède la nationalité Française, ils occupent le plus souvent des postes d’ouvriers. Ils sont exposés de plein fouet par des bouleversements sociaux induit par la mondialisation du capitalisme. Elles subissent des discriminations, exclusion, harcèlement. Ces individus mis à l’écart sont généralement victime d’une ségrégation qui est administrative, économique, sociale et culturelle. De plus c’es enfants sont particulièrement en difficulté scolaire, elle se trouve généralement dans la suite de la scolarité, au collège et puis au lycée. Elle s’explique par le faite que les enfants d’immigrés vivent dans un environnement familial moins favorable à la réussite scolaire. Les parents qui souffrent aussi sans protester de multiples formes de rejet qu’ils vivent au quotidien et engendrent un profond désir de reconnaissance et donc d’intégration. Ces problèmes aujourd’hui sont le résultat de comportement violent voir destructeur. Cette jeunesse veut avant tout exprimer publiquement leur refus contre le monde qui les méprise et qui les délaisse.

Ces discriminations sont toujours d’actualités aujourd’hui. Ces enfants d’immigrés de la « deuxième génération » n’intègrent pas facilement la société puisqu’elle empêche les gens de parler, d’agir et se sentent rejetées par la suite. En revanche pour le bien de tout le monde l’Etat met en œuvre des mesures pour aider l’intégration des immigrés comme la mise en place de quota dans certaine écoles.

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (55.6 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com