LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation : Pour argumenter, est-il préférable d'illustrer son point de vue à travers une histoire ou de présenter directement ses arguments ?

Mémoire : Dissertation : Pour argumenter, est-il préférable d'illustrer son point de vue à travers une histoire ou de présenter directement ses arguments ?. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  16 Avril 2014  •  1 147 Mots (5 Pages)  •  1 147 Vues

Page 1 sur 5

Sujet : Pour argumenter, est-il préférable d'illustrer son point de vue à travers une histoire ou de présenter directement ses arguments ?

I- Les atouts d'une "histoire" pour argumenter

II- Les atouts des genres à arguments directs

Pour convainvre quelqu'un, il faut l'amener à reconnaitre la vérité d'un fait que l'on expose. Doit-on pour cela raconter une histoire ou bien exposer nos idées directement ? De ce fait, deux types d'argumentation s'opposent : l'argumentation directe, qui permet d'exposer directement une thèse ainsi que les idées essentielles, et l'argumentation indirecte, qui recourt plutôt aux contes, aux fables et aux histoires afin d'exposer des idées plus subtilement, la plupart du temps avec une leçon à tirer. Dans un premier temps, nous verrons les atouts et points forts d'une histoire pour argumenter. Dans un deuxième temps, nous étudierons les bons côtés de l'argumentation directe. Enfin, nous verrons que le choix de la stratégie argumentative repose sur un équilibre et une combinaison entre ces deux dernières.

Tout d'abord, un récit argumentatif présente un atout majeur : en plus d'être un discours purement argumentatif, c'est tout d'abord un discours narratif. Il est donc plus succeptible de plaire au lecteur, et surtout de plaire à un public plus diversifié. L'utilisation d'une histoire permet également de s'évader dans un autre monde et de transporter le lecteur. Par exemple, dans Zadig de Voltaire, l'histoire se déroule dans un Orient exotique et fictif, peuplé d'animaux fabuleux. Cela permet donc au lecteur "d'oublier" le côté argumentatif. Cependant, cette oeuvre n'en reste pas moins satyirique et critique de certains aspects de l'époque, comme par exemple la justice dans le chapitre III, où l'injustice est dénoncée.: Zadig doit payer l'amende de sa condamnation avant de pouvoir s'expliquer, et Voltaire condamne le jugement sans preuve et quasi instantané de Zadig.

De plus, une histoire incite la réflexion du lecteur et le pousse à interpréter le récit par lui-même, à sa façon, et à en dégager une idée. Le lecteur doit donc "participer" au récit. Prenons comme exemple la fable « La cigale et la fourmi ». Elle ne comporte pas de morale explicite, le lecteur doit tirer lui-même une leçon de ce récit. Ce texte n'a pas de morale apparente. Des personnages symboliques représente,t les idées de l'auteur.C'est donc une forme d'argumentation indirecte qui veut persuader le lecteur de façon subtile. La morale n'étant pas apparente, le lecteur peut prendre le parti de la cigale, et donc jouir du moment présent, ou bien prendre le parti de la fourmi, et donc être prévoyant mais aussi égoïste. De ce fait, le lecteur tire sa propre morale à la fin du récit, et c'est l'un des atouts de l'argumentation indirecte.

Une argumentation à travers un récit peut aussi permettre de faire passer des idées sans risquer la censure ou l'arrestation de l'auteur. Les idées sont plus subtilement exposées et l'auteur peut donc affirmer ses idées sans risque. Par exemple, Beaumarchais dans Le Mariage de Figaro en profite pour exposer des idées révolutionnaires et à l'encontre du gouvernement. Cependant il veille bien à faire passer l'idée à travers ses personnages, notamment le valet afin d'éviter toute censure ou poursuite.

Le choix du récit afin de convaincre le public est une forme efficace d'argumentation : le lecteur s'instruit en se divertissant. Néanmoins, cette stratégie peut comporter des risques : comme vu précédemment, le lecteur peut être amené à construire lui-même un raisonnement à partir du texte, raisonnement qui peut être fautif et donc mener soit à une incompréhension du texte soit à

...

Télécharger au format  txt (7.5 Kb)   pdf (91.3 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com