LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire sur l'acte III, scène 6 de la pièce de théâtre Tartuffe de Molière

Mémoires Gratuits : Commentaire sur l'acte III, scène 6 de la pièce de théâtre Tartuffe de Molière. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  25 Juin 2013  •  620 Mots (3 Pages)  •  698 Vues

Page 1 sur 3

Français: Troisième partie du Plan détaillé de commentaire

Scène 6, Acte III du Tartuffe

1. Une scène comique: Le comique de gestes et de caractère.

Comique de geste :

Orgon Coupe la parole a Damis: "Il peut..."(l) "Donc..."(l) et monopolise la parole

-Tartuffe ce met à genoux devant Orgon " S'il faut, à deux genoux"; "Se jetant à genoux"

-Tartuffe invite Damis à parler alors qu'il monopolise la parole "Laissez le parler"

-Orgon veux frapper son fils :" Un bâton! Un bâton"

Comique de caractère:

-Orgon et dupe:

Il dit que Tartuffe est admirable "Mon frère"

Il dit que c'est un complot contre Tartuffe

-Tartuffe ne nie pas, mais s'accuse de tous les péché (exagération; terme péjoratifs, superlatifs), et prend la défense de Damis ==> Orgon a pitié

-alternation entre réplique tendre pour Tartuffe et insulte Damis

Dans cette scène de Tartuffe, on peut voir premièrement un comique de geste par la monopolisation de la parole

Tout d'abord par Tartuffe qui invite Damis à parler "Laissez-le parler"(v269) mais du vers 269 jusqu'au vers 284

Il ne laisse quiconque prendre la parole. Puis par Orgon qui coupe la parole à chaque phrase de son fils, on peut

Le voir grâce à la ponctuation "Donc..."(v.296),"Quoi? Je..."(v297). Ensuite Tartuffe veut se mettre à genoux

Pour qu’Orgon laisse en paix Damis "Laissez-le en paix. S'il faut, à deux genoux"(v294) on voit par la didascalie

"Se jetant à genoux" qu'il le fait vraiment Tartuffe par ce geste veux essayer de faire croire qu'il est coupable

mais que d'un côté Damis l'es aussi. Orgon est tellement en colère contre ce fils qu'il veut le frappé on l'apprend

par la redondance "Un bâton! Un bâton!"(v 313) cela rend Orgon encore plus ridicule sachant que Tartuffe est un faux dévot.

Puis secondement on peut voir un comique de caractère d'abord car Orgon est dupe devant la fausse dévote

de Tartuffe, il est en admiration devant Tartuffe "vois sa bonté"(v295) il va jusqu'à l'exagération en

l’appelant son frère comme nous le montre la citation «Mon frère"(v287) alors qu'au début Tartuffe n'es qu'un pied-plat. La citation "Vous le haïssez tous"(v299) prouve qu'Orgon pense que ce que dit Damis est un complot

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (62 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com