LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire d'un texte de Blaise Cendrars

Dissertation : Commentaire d'un texte de Blaise Cendrars. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  16 Avril 2013  •  248 Mots (1 Pages)  •  882 Vues

Commentaire

Dans ce texte de quatorze strophes, qui fit de Cendrars le premier poète de l’esprit nouveau, il rejeta le cadre étroit du vers régulier et du texte court pour dérouler un long courant de poésie ininterrompue, dynamique. Comme le Psalmiste, il s’exprimait en distiques. Comme le Psalmiste encore, sa relation avec Dieu était authentiquement religieuse.

Le poème épouse le mouvement de la marche du poète-Christ, image même de sa Passion sans grand espoir de résurrection dans les rues de la ville. En ce jour de Pâques, devant les miséreux de New York, le poète pense au Christ « avec effroi » et lui demande pitié pour les juifs, les prostituées, les mendiants, les vagabonds et les voleurs. C’est un appel, une plainte et une révolte contre la puissance de l'argent avec lequel la morale actuelle du clergé sait si bien composer.

Cendrars prétendit l’avoir écrit sous l'effet d'une révélation mystique, durant la nuit de Pâques 1912, alors qu’en fait, il aurait nécessité plusieurs mois de travail, l'été, à son retour à Paris.

Si le poème n’est pas sans rappeler ‘’Les douze’’ d’Alexandre Blok, Apollinaire s’en est assez précisément inspiré pour écrire ‘’Zone’’.

_________________________________________________________________________________

Avec cette parution vint pour Blaise Cendrars la reconnaissance, la fréquentation de ‘’La Ruche’’ à Montparnasse et l’amitié des écrivains Apollinaire, Soupault, Desnos, Cocteau, Larbaud, Max Jacob, des peintres Léger, Braque, Modigliani, Soutine, Picasso, Chagall, les Delaunay, du musicien Satie. Il ne tarda pas à devenir une figure importante de la bohème artistique, de l’avant-garde.

Il publia :

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com