LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Victor Hugo, Le Dernier Jour D'un Condamné, 1829

Rapports de Stage : Victor Hugo, Le Dernier Jour D'un Condamné, 1829. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  8 Décembre 2013  •  242 Mots (1 Pages)  •  772 Vues

Maintenant je suis captif. Mon corps est aux fers dans un

cachot, mon esprit est en prison dans une idée. Une horrible, une

sanglante, une implacable idée ! Je n’ai plus qu’une pensée, qu’une

conviction, qu’une certitude : condamné à mort !

Quoi que je fasse, elle est toujours là, cette pensée infernale,

comme un spectre de plomb à mes côtés, seule et jalouse, chassant

toute distraction, face à face avec moi misérable, et me secouant de

ses deux mains de glace quand je veux détourner la tête ou fermer

les yeux.

Elle se glisse sous toutes les formes où mon esprit voudrait la

fuir, se mêle comme un refrain horrible à toutes les paroles qu’on

m’adresse, se colle avec moi aux grilles hideuses de mon cachot ;

m’obsède éveillé, épie mon sommeil convulsif, et reparaît dans mes

rêves sous la forme d’un couteau.

Je viens de m’éveiller en sursaut, poursuivi par elle et me

disant : – Ah ! ce n’est qu’un rêve ! – Hé bien ! avant même que

mes yeux lourds aient eu le temps de s’entrouvrir assez pour voir

cette fatale pensée écrite dans l’horrible réalité qui m’entoure, sur la

dalle mouillée et suante de ma cellule, dans les rayons pâles de ma

lampe de nuit, dans la trame grossière de la toile de mes vêtements,

sur la sombre figure du soldat de garde dont la giberne3 reluit à

travers la grille du cachot, il me semble que déjà une voix a

murmuré à mon oreille : – Condamné à mort !

Victor Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné, 1829.

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com