LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exilé De Victor Hugo

Dissertations Gratuits : Exilé De Victor Hugo. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  17 Mars 2013  •  850 Mots (4 Pages)  •  2 648 Vues

Page 1 sur 4

L’exil est le symbole de la condition de vie du poète car les poèmes Les regrets de Joachim Du Bellay, Les quatre vents de l’esprit de Victor Hugo, Poésies de Stéphane Mallarmé et Exil de Saint-John Perse font tous référence à l’exil.

Nous allons voir comment les poètes expriment leurs conditions d’exil à travers leurs poèmes.

Dans les Quatre vents de l’esprit, Victor Hugo se sent exilé par rapport à sa famille qu’il voudrait revoir à nouveau. Seulement ça lui est impossible puisqu’il dit vers 5 « ô mon père, ô ma mère, je ne peux pas prendre pour chevet votre pierre… » . Il utilise « ô » afin d’exprimer la douleur de l’exile « ô patrie », « ô morts que je pleure ». L’exil est ainsi marqué par l’éloignement de sa patrie et de sa famille. Dans Les regrets, Joachim Du Bellay regrette de s’être exilé à Rome, il exprime son amour pour sa tendre patrie maternelle, la France, par « Tu m’as nourri longtemps du lait de ta mamelle », « France mère ». Le poète a le sentiment d’être perdu et montre sa peur de l’inconnue « Entre les loups cruels j’erre parmi la plaine ». Dans Poésies de Mallarmé, la peur est aussi présente avec « hante », « fantôme », « horreur » ainsi que le poème de Victor Hugo puisqu’il voudrait « fuir ». Le cygne peut être représenté par le poète car il fait référence à l’exil du fait qu’il puisse voler et s’enfuir de la dureté de l’exile. Saint-John Perse parle des syrtes comme endroit terrible et dur à vivre, pour lui s’être exilé autant dur qu’aux syrtes. Tous les poètes s’exprime par « je » ce qui définit le lyrisme de ces poèmes et de montrer que leurs exils.

Commentaire

Victor Hugo, écrivain du XIXème siècle, s'oppose à Napoléon III lors de son coup d'Etat de 1851 ce qui l'obligera à l’exil, d’abord à Bruxelles, puis à Jersey et Guernesey et les iles anglo-normandes. Victor Hugo meurt en 1885, et avait inspiré d’autres poètes tels que Baudelaire ou Verlaine il aura le droit à des funérailles nationales et sera enterré au Panthéon de Paris. En 1881 alors qu’il est exilé depuis 20 ans, Victor Hugo écrit un poème intitulé Exil. Il y exprime une forte solitude du à son exil et un manque de sa ville et de ses proches. L’Exil est le thème du poème. Dans un premier temps nous verrons comment, dans ce poème, Victor Hugo manifeste il de l’amour pour sa famille et sa patrie puis dans un second temps nous observerons comment Hugo exprime sa douleur face à l’exile.

Victor Hugo cite les membres de sa : « ô père, ô mère, mes frères» (V5, 11) en utilisant « Ô » ce consiste à montre qu’est qui lui manque, ce qui fait de lui un être exilé, « Ô partie » (V1), il est donc autant affecté l’éloignement de sa patrie que par la mort de ses parents, cela indique une réelle douleur.

Les répétitions sont omniprésentes dans le poème, « si je pouvais, hélas » pour montrer le regret qu’il porte à l’éloignement de sa patrie et qu’il ne peut revoir sa famille « Si je pouvais ».

La mort est représentée par, « votre pierre »(V7) métonymie qui désigne la tombe. Les mots tels que « cercueil, morts, glas, sombre » prouvent qu’il est difficile pour l’auteur d’être exilé et que

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (69.9 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com