LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie De Victor Hugo

Dissertations Gratuits : Biographie De Victor Hugo. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  17 Septembre 2014  •  1 063 Mots (5 Pages)  •  1 212 Vues

Page 1 sur 5

« Je veux être Châteaubriand ou rien » - Victor Hugo, 1816 (à 14 ans)

1 – AUTEUR

Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 – Mort, le 22 mai 1885.

2 – SA VIE

a – Lieux de naissance et de vie

Hugo est né à Besançon. Il fait de nombreux séjours en Europe au cours de sa vie. Enfant, il séjourne en Italie (à Naples) et en Espagne, car son père, Joseph-Léopold, est général. Quand ses parents se séparent, il est élevé, avec ses deux frères aînés, par sa mère, Sophie Trébuchet, qui s’installe à Paris, aux Feuillantines. En 1851, à 50 ans, Hugo s’exile à Bruxelles, puis à Jersey et enfin à Guernesey. Il rentre à Paris en 1870 et y meurt en 1885, dans son hôtel particulier, rue Victor Hugo.

b – Etudes, métiers, activités

En 1811, Hugo est scolarisé dans un collège à Madrid. A son retour en France, il est admis à la pension Cordier. Doué pour les mathématiques, il se passionne surtout pour la poésie et le théâtre, dès 13 ans. A 15 ans, il participe à des concours et remporte un prix en 1819. En classe préparatoire, à Louis Le Grand, il décide de se consacrer entièrement à la littérature. Il fonde avec ses frères, la revue Le Conservateur littéraire. Son premier recueil de poèmes, Odes, parait en 1822, il a vingt-et-un ans. Le Roi lui accorde une pension de mille francs. En 1827, Hugo connait son premier vrai succès avec Cromwell. En 1841, il est admis à l’académie française. Ce n’est qu’après la mort de sa fille (1844), qu’il s’investit dans la politique : il devient le confident de Louis Philippe, puis Pair de France (1845), maire du 8ème arrondissement de Paris (1848) et enfin député. En juin 1848, Hugo participe à la répression des émeutes ouvrières (Il le regrettera par la suite). La même année, il soutient la candidature de Bonaparte et est élu à l’assemblée législative en 1849. Lors du coup d’Etat du 2 décembre 1851, Hugo s’exile à Bruxelles, puis à Jersey. Chassé de l’île, pour avoir critiqué la Reine Victoria, il s’installe à Guernesey en 1855. Il fait alors parti des proscrits et refusera l’amnistie de Napoléon. C’est durant cette période d’exil, qu’il se remet à écrire de manière intensive : Les Châtiments (1853), Les Contemplations (1856), Les Misérables (1862)…. Hugo ne revient en France qu’en 1870, après la défaite de Sedan. En 1876, il devient sénateur. Âgé, il n’écrit presque plus et arrête totalement en 1883. C’est avec le « corbillard des pauvres », comme il le souhaitait, qu’il fait son dernier voyage. Son cercueil est exposé pendant une nuit sous l’Arc de Triomphe, avant d’être transféré au Panthéon. Près de trois millions de personnes viennent rendre hommage à l’écrivain le plus populaire de son époque.

c – Principaux événements personnels

- La séparation de ses parents (vers 1813) et surtout la mort de sa mère en 1821, qui lui permet cependant de se rapprocher de son père.

- Son mariage, en 1822, avec Adèle Foucher, une amie d’enfance : ils auront cinq enfants dont Léopoldine en 1824, qui meurt accidentellement à vingt ans.

- Hugo mène une double vie dès 1833. Parmi ses maitresses, c’est l’actrice, Juliette Drouet, qui compta le plus. A sa mort, il cesse d’écrire.

- Son exil qui dura près de vingt ans (1851-1970).

- A sa mort, en mai 1885, des funérailles nationales sont organisées.

d- Personnages ou événements ayant

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (88.3 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com