LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Wolfgang Amadeus Mozart

Analyse sectorielle : Wolfgang Amadeus Mozart. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  29 Janvier 2015  •  Analyse sectorielle  •  1 060 Mots (5 Pages)  •  272 Vues

Page 1 sur 5

Wolfgang Amadeus Mozart

Né à Salzbourg le 27/01/1756 ; Mort à Vienne le 05/12/1791

Plus de deux cents ans après sa mort, la musique du grand compositeur autrichien continue de nous transporter. L’histoire de ce génie qui composait avant même de savoir écrire nous laisse dans la plus grande admiration.

Un enfant prodige

Wolfgang Amadeus Mozart est né le 27 janvier 1756 à Salzbourg. A noter pour commencer qu’il a reçu comme nom de baptême Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart. Ce n’est qu’en 1770 qu’il se fera appeler Amadeus (la traduction de Theophilus en allemand Gottlieb, puis en italien Amadeo, et en latin Amadeus).

La musique est une histoire de famille chez les Mozart. Son père Léopold était un excellent violoniste et occupait le poste de second violon dans l'orchestre de la cour du prince-archevêque de Salzbourg. Dès trois ans, Mozart pianote sur le clavecin de sa sœur, Marie-Anna, et montre très rapidement d’excellentes dispositions pour la musique. Il possède une mémoire et une capacité de concentration remarquables, ainsi qu’une oreille absolue.

Son père prend en charge son éducation musicale. Mozart commence à jouer des menuets vers cinq ans. Conscient de la précocité et du talent de son fils, Léopold Mozart le présente à la cour de Vienne en 1762, qui s’émerveille devant le tout jeune musicien. Il décide alors de l’emmener avec sa sœur faire le tour des capitales européennes.

En tournée de 6 à 15 ans

Entre 1763 et 1771, Léopold et ses deux enfants prodiges passeront par de nombreux pays : l’Allemagne, la Belgique, la France, les Pays-bas, l’Angleterre et l’Italie. Ces voyages et les rencontres avec d’autres musiciens influenceront fortement le jeune Mozart. Il fait la connaissance notamment de Johann Schobert et Jean-Chrétien Bach, le fils de Jean-Sébastien Bach et parfait à leurs côtés ses connaissances musicales. Mozart compose ses premiers opéras alors qu’il vient d’avoir 11 ans !

Les Mozart regagnent Salzbourg le 15 décembre 1771. Leur employeur, le prince-archevêque Schrattenbach, décède peu de temps après leur retour. Son successeur, le comte Colloredo, fera preuve de beaucoup moins d’indulgence à l’égard du jeune virtuose…

Sous le joug du prince-archevêque Colloredo

Mozart supporte mal les contraintes que lui impose son nouvel employeur, le prince-archevêque Colloredo. A Vienne, il fait la connaissance de Joseph Haydn qui deviendra son ami. Il compose plusieurs opéras et se rend de nouveau en Italie de 1769 à 1773. Il se penche sur le style chantant et léger de l’opéra italien, un art qu’il sublimera.

Le prince-archevêque Colloredo oblige Mozart à rester à Salzbourg à partir de 1773. Il le traite avec mépris et le fait jouer comme violoniste. Exaspéré par ce traitement et ces humiliations, Wolfgang démissionne le 1er août 1777. Son père est forcé de rester au service du prince-archevêque. Mozart part donc avec sa mère à la recherche d’un nouvel employeur. Ils vont tout d’abord tout d'abord à Munich, à Augsbourg et à Mannheim. Le jeune homme s’éprend de la cantatrice Aloysia Weber mais son père le rappelle à l’ordre et lui ordonne de se concentrer sur sa carrière. Avec beaucoup de déception, il se rendra compte qu’elle l’aura complètement

...

Télécharger au format  txt (6.7 Kb)   pdf (88.2 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com